lundi 4 novembre 2013

Fifty shades tome 1: Cinquante nuances de Grey de E.L James

Année d'édition : 2012
Edition: JC Lattès
Nombre de pages : 580
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :Une étudiante de 21 ans, Anastasia Steele, tombe amoureuse d'un patron d'une multinationale de 27 ans, Christian Grey. Leur relation installée, il lui annonce qu'il ne peut éprouver de l'amour et du plaisir que dans certaines situations. Un jeu de domination commence alors.









Anastasia est une jeune étudiante de 21 ans. Lorsque sa meilleure amie et colocataire lui demande d'aller interviewer le patron d'une grande multinationale, Anastasia accepte à contrecoeur.  Pendant l'interview, elle ne peut s'empêcher d'être éblouie par Christian Grey et très vite, elle se rend compte qu'il lui plait. Cela semble être réciproque, puisque le jeune homme va chercher à la revoir pour ensuite lui avouer qu'aucun avenir n'est possible entre eux. Christian Grey cache en effet à tous un goût très prononcé pour le sexe bestial et ne peut accepter une relation normale. La jeune femme va pourtant très vite accepter ce jeu de séduction et de soumission dont elle ignore toutes les ficelles.

J'ai lu ce roman avec beaucoup de curiosité devant les avis mitigés que j'ai pu lire. Trash, mal écrit, excellente, mauvais, déroutant... les avis sur la toile sont nombreux et je dois bien avouer que je ne suis d'accord avec presque aucun. J'ai apprécié ma lecture, mais pas comme un roman érotique, parce que quitte à ce qu'on pense que je suis une obsédée, et bien je l'ai trouvé très light contrairement à Crossfire par exemple ! Même certains romans de bit-lit sont beaucoup plus trash et décrits niveau scène de cul. Pour moi, 50 nuances de Grey c'est une romance, mais pas un roman érotique ou pornographique comme j'ai pu le lire.

Déjà, il faut quand même attendre une centaine de pages (voir plus) avant que notre couple ne fasse des galipettes, et en plus, elles n'ont rien de hard, puisque le but est d'offrir à Anastasia un premier rapport (oui la demoiselle est vierge). Wahou, quelle affaire ! Au fur et à mesure, certes leur relation évolue dans la soumission, mais heu... à part des fessées, il n'y a rien de pornographique là-dedans ! Ce premier tome est d'une légèreté étonnante ! Si vous voulez une saga plus hard, Crossfire vous en donnera dès le premier tome !

Je dois avouer que le style de EL.James n'a rien de folichon par contre. Ca se lit très vite, ya pas de réel travail sur la plume, c'est très accessible et même ceux qui ne connaissent rien au milieu SM, pourront grâce à l'héroïne avoir des réponses à leur question, puisque la demoiselle n'y connait rien non plus. 

J'ai d'ailleurs trouvé les personnages plutôt sympas. Ils n'ont rien d'extra, mais sont assez communs et franchement ça fait du bien de découvrir des personnages qui sont à mes yeux monsieur et madame Tout-le-Monde (surtout Anastasia) puisque Christian est beau et riche. Ce qui m'a vraiment plu dans ce roman c'est le côté romance. Parce que lorsque je lis Stephen King qui dis que c'est un roman porno pour adolescente, et bien, je suis de son avis ! Je suis aussi de son avis lorsqu'il dit que ce roman est chargé en émotion parce que oui, on ressent les émotions de Christian qui essaye de lutter contre sa véritable nature par amour pour Anastasia. Alors non, il ne lui dit à aucun moment qu'il l'aime, mais c'est pourtant le cas, devant les concessions qu'il va faire. J'ai beaucoup aimé en fait ce côté évolution d'une relation qui va au-delà d'un simple jeu de soumission. Et la fin m'a beaucoup plu, mais oui m'a donné envie de lire la suite.

Au final, et bien, je suis étonnée d'avoir apprécié ce roman et je découvre que bon nombre de lecteurs n'ont pas saisi qu'il s'agit d'une romance un chouilla érotique. Une découverte surprenante qui m'a plu !

Ma note :7.5/10

3 commentaires:

  1. Intéressant ton avis, ça change de ce qu'on peut lire sur la toile effectivement. Je me doutais que c'était plus "light" que ce que beaucoup prétendent. Quand on lit de la bit-lit on est habitué à un peu plus d'érotisme... Il faudra que je le lise un jour pourquoi pas...

    RépondreSupprimer
  2. C'est clair que les scènes de sexe sont light finalement.
    J'avais commencé le tome 2 mais je me suis arrêté : trop répétitif, tourne en rond et un peu nunuche... ( Ok, je sors ^^ )

    RépondreSupprimer
  3. j'ai adoré ce roman mais je dois avoué que j'ai "sauté" plusieurs paragraphe de cul pour arrivé plus vite a l'histoire en elle-meme et connaitre son passé... ect
    J'ai trouvé que c'était une belle histoire dans le fond. un mec qui essaie d’échapper a ses démons... J'ai hate de la sortie du film 2

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!