samedi 22 juin 2013

Lune Mauve, tome 2 : L'héritière de Marilou Aznar

Année d'édition : 2013
Edition : Casterman
Nombre de pages : 402
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Sur la photo du blog, Thomas souriait. Il avait l'air heureux, c'était la seule chose qui me réconfortait un peu. Il m'avait cru morte pendant toutes ces semaines. Un message sur mon répondeur m'avait brisé le coeur : il ne voulait plus me voir, me parler. Avec le recul, c'était mieux comme ça. J'avais une mission à accomplir. Il ne fallait prendre aucun risque. Les ennemis d'Ishtar rôdaient peut-être encore autour de nous.







Séléné est de retour chez elle, après avoir passé plusieurs jours dans l'autre monde d'où sa mère Iris est originaire. Elle est revenue accompagnée de deux garçons et d'une fille avec pour mission de trouver un remède pour le fléau, un étrange virus qui décime la population d'Ishtar. Mais son retour n'est pas de tout repos. Thomas qui est resté sans nouvelle, a décidé de tourner la page et se tourne vers la cousine de Séléné, Alexia. C'est la douche froide pour Séléné qui va trouver un moyen d'aider le peuple d'Ishtar pour ensuite tenter de récupérer sa vie d'avant.

L'héritière est aussi agréable que le premier tome. On retrouve avec plaisir un style fluide et qui rend la lecture facile, transformant le roman en véritable page-turner. Sans s'en rendre compte, il est déjà terminé !

Ce second opus est un peu plus mouvementé que le précédent qui posait adroitement les bases de l'univers de Marilou Aznar. Ici il est non seulement question d'un virus mortel, mais aussi d'une guerre qui se prépare secrètement entre les deux peuples du monde d'Iris. Séléné est devenue plus courageuse, mais on sent à quel point ses origines la troublent et transforment sa vie en Enfer. Elle ne peut plus être la jeune fille insouciante et amoureuse qu'elle aurait voulu être. Elle a la survie de tout un peuple entre les mains et la tâche ne sera pas de tout repos. Les personnages évoluent lentement, mais sûrement, ayant tous un rôle plus ou moins important dans la saga. Les stéréotypes sont toujours présents, mais pour le coup cela apporte un plus à l'histoire. Les histoires de coeur n'ont pas d'impact majeur dans l'histoire si ce n'est la relation qu'entretiennent Thomas et Séléné.

On prend beaucoup de plaisir à retourner dans cet univers, même si j'ai regretté que la plupart de l'intrigue se déroule dans notre monde, cela enlève un peu de mystère à Ishtar même si on le retrouve vers la fin. L'auteur utilise de nombreux rebondissements pour ne pas nous ennuyer et cela fonctionne à merveille. Certes, la romance est toujours présente avec Thomas et Séléné, mais cela reste assez soft, puisque l'héroïne se doit de mettre sa vie privée au second plan. J'ai grandement apprécié l'implication du père de Séléné dans cette suite, puisqu'après la disparition de sa fille, il est normal qu'il pose des questions et souhaite en savoir davantage.

De l'action, un peu de romance, de la magie et un peuple à sauver, voilà de quoi satisfaire les lecteurs de la saga !

Ma note :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!