vendredi 14 juin 2013

Enclave tome 1 de Ann Aguirre

Année d'édition : 2013
Edition : Hachette Black Moon
Nombre de pages : 320 pages
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
La guerre. Les épidémies. En un mot : l’apocalypse. La surface de la terre est devenue inhabitable.
Les rares survivants se sont réfugiés dans le monde d’En-Dessous, à l’abri d’enclaves souterraines reliées par des tunnels. Trèfle a toujours connu la loi de l’enclave. Elle y a toujours obéi sans discuter.

Elle est devenue Chasseuse. Le rêve de sa vie. Avec Del, son coéquipier, elle se voit investie d’une nouvelle mission : protéger l’enclave de la menace constante des Monstres anthropophages qui errent En-Dessous. Mais si Trèfle est docile, elle n’est pas aveugle. Et le courage qu’elle mettait au service de la loi qui régit la vie dans son enclave va l’entraîner à se rebeller. Car au nom de cette loi, les Anciens condamnent des innocents. Après le massacre d’une enclave voisine, Trèfle fait une découverte qui lui glace le sang : les Monstres sont devenus intelligents.



La surface de la Terre est déserte et n'est plus habitée. Il y a des années, les monstres sont apparus et semblent avoir grand besoin de se nourrir de la chair des êtres humains. C'est En-Dessous que les survivants ont élu domicile créant des Enclaves et y inventant leur propre règle de survie. C'est là que vit Trèfle qui va enfin accomplir son rêve : devenir une Chasseuse. Ceux qui patrouillent à l'extérieur de l'Enclave pour y tuer les monstres et rapporter des vivres. Trèfle en rêve depuis qu'elle est enfant et enfin elle pourra accomplir ce pour quoi elle s'est entraînée. Mais dès sa première mission, elle découvre que les anciens de son Enclave, qui n'ont même pas trente ans, lui ont menti et cachent beaucoup trop de choses. Lorsqu'elle décidera de prendre la défense de l'un de ses rares amis, Trèfle sera banni et rejeté de tous.

Enclave est un roman dystopique vraiment jouissif. On est tout de même bien loin de Hunger Games ou autres, car ici l'homme ne se bat pas contre lui-même, du moins, pas véritablement. Dans Enclave, il est question de zombies ! Et rien que ça, ça change beaucoup pour moi qui suis une grosse fan de ces créatures amatrice de chair humaine.

Le roman nous offre une vision du futur qui pourra faire penser à d'excellents romans de science-fiction comme le meilleur des mondes où l'on a chacun un rôle à suivre pour que tout fonctionne pour le mieux. C'est ainsi que dans Enclave on découvre trois classes sociales : les chasseurs, ceux qui se chargent de protéger les lieux de toute invasion des monstres ; les géniteurs qui ont pour rôle de se reproduire pour que la race humaine ne s'éteigne jamais (encore que pour être géniteur, il faut être parfait physiquement !) et les ouvriers qui s'occupent des tâches du quotidien. J'ai aimé cette vision de vivre parce que c'est assez différent des romans YA dystopiques que j'ai pu lire et ça fait du bien.

Ann Aguirre décide également de limiter les « adultes » dans ce roman puisqu'on ne vit jamais très longtemps dans ce monde post-apocalyptique, un peu comme dans ennemis (paru chez pocket jeunesse) et donc très tôt les enfants deviennent matures et responsables. Ils n'ont d'ailleurs pas le choix, on se retrouve donc dans une ambiance de « marche ou crève ». Soit on suit les lois, on ne pose pas de question et tout se passe pour le mieux, soit, on décide de n'en faire qu'à sa tête et comme Trèfle, on se retrouve banni de notre Enclave, sans ressource, autant dire qu'avec les monstres qui rôdent, c'est la mort assurée.

La première partie nous raconte donc comment se déroule la vie de notre héroïne que j'ai beaucoup appréciée même si elle est passive, chose qu'on ne peut lui reprocher puisqu'elle a été conditionnée à être ainsi. Si cette première partie est attractive et intrigante, la suite se montre vraiment digne des romans et films de zombies avec pour mot d'ordre survivre !

Si Trèfle change à ce point, c'est parce qu'elle devient proche de Del, ce garçon qui avait été trouvé dans les tunnels, et qui se montre quelqu'un de fort et de solitaire. C'est lui qui va l'aider à survivre et à se rendre Au-Dessus afin de lui prouver que tout ce en quoi elle croit est faux. La chute sera difficile pour Trèfle qui tel un nouveau-né devra réapprendre à vivre et qui découvrira bon nombre de choses nouvelles.

Trop en dire ne serait pas une bonne chose parce que sincèrement je recommande à tous de jeter un œil sur cette dystopie que j'ai pour ma part vraiment adoré. La mièvrerie est mise de côté, un peu comme le relationnel puisqu'on essaye ici de sauver sa peau et de trouver de quoi se nourrir et se protéger. Même les ennemis d’hier deviennent les alliés de demain dans l'unique intention de vivre plus longtemps.

Une vraie claque que je recommande aux amateurs de zombies ou de dystopie !



12 commentaires:

  1. Bon, j'espère qu'à mon prochain à passage à France Loisirs, je vais le trouver ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère parce qu'il est franchement top ! *o*

      Supprimer
  2. Vu que je suis fan de zombies et de dystopie = dans ma WL !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu ne seras pas déçue, j'en suis certaine ^^

      Supprimer
  3. ha non !!!! je suis trop déçut là ^^ je l'avais dans les mains à FL et j'ai pas accroché au livre .... mais avec ton avis je regrette trop de ne pas l'avoir acheté .... pour une prochaine fois c'est certain !

    RépondreSupprimer
  4. Des zombies et une dystopie, je note ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi pour ça que j'ai encore plus adoré ! =)

      Supprimer
  5. J'ai beaucoup entendu parlé de ce roman, mais comme je ne suis pas particulièrement fan de zombies je ne sais pas si ça pourrait vraiment me plaire... Mais une dystopie vraiment adulte ça peut aussi être un coup de cœur. Entre lire ou ne pas lire, mon cœur balance^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je te conseille de découvrir le roman ^^ il en vaut la peine ! vraiment !

      Supprimer
  6. Comme à mon habitude je rechigne à lire des livres tops médiatisés mais il faut que je me penche plus sur celui là parce que il pourrait bien me plaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est la même chose pour moi ^^ Et puis dès que je vois du zombie, je craque ^^

      Supprimer

Laisser une trace!