lundi 18 mars 2013

Angemort de Sire Cédric

Année d'édition : 2013
Edition : Le pré aux clercs
Nombre de pages : 320
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Un mystérieux collectionneur amateur de cadavres.
Une jeune fille dotée d'un don de voyance très particulier.
Une âme d'ange cherchant à semer de dangereux poursuivants.
Des criminels n'hésitant pas à tout ravager sur leur passage pour récupérer leur proie.








Jad est une jeune femme particulière. Ayant une vie misérable, elle passe son temps dans une ancienne librairie, cachant son DON aux autres. Car elle a la capacité en touchant des objets ou des gens de découvrir leur passé. Son employeur et amant occasionnel Cheverny n'est pas au courant et lorsque ce collectionneur étrange fait l'acquisition d'une enveloppe corporelle sublime, Jad sent les ennuis arriver. Et elle ne se trompe pas ! L'enveloppe corporelle est très recherchée par une sorcière et son fils qui en ont absolument besoin et qui n'hésiteront pas à semer des cadavres sur leur chemin pour reprendre ce qui leur appartient.

Sire Cédric est à mes yeux une valeur sûre dans le genre thriller horrifique. Je n'ai encore jamais été déçue de ses romans et une fois de plus j'ai été séduite par celui-ci, même si hélas, pas autant que pour les autres où j'ai eu de gros coups de coeur.

Le style est égal à lui-même : fluide, vif, direct, généreux sur les détails les plus sordides, il nous transporte dès les premières lignes dans une histoire sombre et malsaine où le commerce de cadavre semble plus ou moins normal pour les personnages. C'est l'une des choses que j'apprécie le plus quand je lis du Sire Cédric, c'est un peu notre Graham Masterton à nous, utilisant tout ce qu'il peut pour nous émerveiller et en même temps nous effrayer. Sexe, meurtre, magies, créatures tout droit sorties de nos plus horribles cauchemars... ça fonctionne à tous les coups !

Allant de surprise en surprise j'ai apprécié de retrouver les Ombres ressemblant fortement à celle présente dans l'enfant des cimetières. Peut-être même l'idée est-elle venue de là, qui sait ^^
Le seul bémol de ce roman à mes yeux, c'est peut-être l'abus de scènes érotiques malsaines entre une mère et son fils. À part apporter beaucoup d'horreur et de dégoût au lecteur, cela ne sert pas tant l'histoire mise à part pour expliquer qui sont les ombres. C'est ce seul petit détail qui n'en fera pas un coup de coeur, mais autrement, j'ai vraiment dévoré ce livre, me comportant à mon tour telle une ombre pour décortiquer et avaler goulument ce nouveau roman qui est réédité chez le pré aux clercs et dont j'adore la couverture !

Après je ne peux trop en dire, le roman est court et je pense que je risquerais de trop vous en dévoiler, mais sachez que si vous appréciez l'auteur, vous ne serez pas déçu, loin de là. Les personnages ont tous leur part d'obscurité, ils ne sont pas bons, mais pas foncièrement mauvais non plus, même si on peut se poser la question devant les réactions de Jad et de son patron. (Ce dernier collectionne des corps tout de même par folie). Bref, jetez-vous vite sur ce roman ! 

Ma note :

Les plus :
+ une écriture maitrisée
+ un roman mouvementé et prenant

Les moins :
- Des scènes érotiques qui ne servent pas toujours l'intérêt de l'intrigue.


1 commentaire:

Laisser une trace!