mardi 26 février 2013

La prophétie de Glendower, tome 1 de Maggie Stiefvater

Année d'édition : 2013
Edition : Black Moon
Nombre de pages : 452
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Depuis l’enfance, Blue entend dire qu’elle tuera la mort de l’homme de sa vie… d’un simple baiser. Elle a donc résolu de ne jamais tomber amoureuse, ainsi le problème est réglé, la prophétie annulée. Pourtant, quand elle se voit entraînée dans le groupe des Corbeaux, elle se met à douter. Car, à la tête de cette bande de riches étudiants, se trouve Gansey. Or récemment l’esprit de Gansey est apparu à Blue. Depuis, elle ne cesse de se remémorer la prophétie : « Il n’y a que deux raisons pour lesquelles un esprit peut apparaître à un non-voyant à la veille de la Saint-Marc, Blue. Tu dois être soit l’amour de sa vie, soit la cause de sa mort. »




Blue est une jeune fille entourée d'une famille de médium. Depuis son enfance, elle sait grâce à eux qu'elle tuera celui qu'elle aime si elle l'embrasse. Mais quelle sera vraiment la cause de son décès ? Accident, meurtre d'un amoureux jaloux ? Toutes les hypothèses semblent plausibles. Lorsqu'elle fait la connaissance de l'esprit de Gansey, ses proches lui apprennent que c'est lui qu'elle tuera si elle l'embrasse. Dès lors, Blue ne cherchera plus qu'à rencontrer le jeune homme pour mieux se protéger de lui, mais surtout le protéger lui.
Gansey est un jeune étudiant riche qui vit sa vie avec insouciance, mais surtout qui est obnubilé par la découverte du corps de Glendower, un roi endormi dans un endroit magique et qui réalise les voeux de quiconque parvient à le réveiller. Lorsqu'il fait la connaissance de Blue, la jeune fille décide de l'aider dans sa quête accompagnée des amis de Gansey, Adam, Ronan et bien d'autres. Blue veille cependant à ne pas trop approcher Gansey et se laisse un peu séduire par Adam, le plus calme et timide d'entre eux.

Le style particulier de Maggie Stiefvater ici ne m'a vraiment pas emballée. Il a rendu ma lecture fastidieuse et longue. Dans les loups de Mercy Falls, me semblait que le style était beaucoup plus fluide, plus travaillé, plus agréable. Alors soit il s'agit ici d'un changement de traducteur ce qui ne fonctionne pas, soit l'auteur a véritablement voulu faire autre chose de son style et se montrer d'une autre manière et ça ne fonctionne absolument pas.

Bon nombre des tournures de phrases étaient indigestes au point de me faire relire la phrase plusieurs fois avant de vraiment la comprendre et du coup forcément, mon attrait pour l'histoire s'est vu diminué. Déjà je n'ai hélas pas été séduite par les descriptions qui manquent beaucoup dans ce roman. Là tout est trop mystérieux, trop peu expliquée pendant plus de la moitié du roman j'étais dans le flou, à me poser mille et une questions et lorsque le peu de réponses est donné, cela n'a pas suffi à me convaincre.
Un autre point faible, c'est la lenteur des événements. C'est trop long à se mettre en place, on nage en plein brouillard, on ne fait que suivre la vie de Blue et de Gansey un peu à la manière des héros de la saga des loups de Mercy Falls, même si ici j'ai trouvé les personnages trop lisses et plats. Aucun ne m'a plu, ils sont tous assez ennuyeux et surtout ils se croient pour la plupart supérieurs du fait qu'ils ont beaucoup d'argent. Par exemple le fait que Gansey ne cesse d'appeler Blue Jane parce que selon lui le prénom lui va mieux, on ressent bien là un caprice d'enfant riche. Cela fait donc deux éléments qui n'ont pas aidé à me faire apprécier ce roman. Certes, je suis difficile en littérature jeunesse, mais je repense à 40 jours de nuits par exemple, là j'avais été vraiment séduite et du coup j'aimerais que tous les romans YA soient de ce niveau-là ^^ .

Maintenant, je dois bien avouer qu'il n'y a pas que des points négatifs à ce roman. Même si je n'ai pas été séduite, je dois bien avouer que la quête pour retrouver Glendower est intéressante et a fait que je puisse terminer ce roman ( il est rare que je ne les finisse pas, de toute façon). La mythologie autour de ces rois endormis et des lignes de Lay m'a bien plu et c'est dommage que l'auteur n'ait pas fignolé davantage tout ce qui tourne autour de ça pour rendre le roman plus attrayant.

D'ailleurs, on parle d'une histoire d'amour qui finira mal, mais je n'ai pas vraiment vu de romance dans ce premier opus, même si Adam tombe sous le charme de Blue et que cette dernière est assez proche de lui, elle garde tout de même beaucoup ses distances surtout avec Gansey, du coup on ne peut pas vraiment parler de romance.

Au final, les bases étaient bonnes pour en faire un roman passionnant, mais l'auteur n'a pas approfondi suffisamment les personnages et leur relation pour vraiment charmer le lecteur. Je ne doute pas cependant que ce premier tome trouvera ses lecteurs !

Ma note :






4 commentaires:

  1. dommage que tu n'aies pas accroché!!!
    bisous

    RépondreSupprimer
  2. ça donne pas des masses envie tout ça...
    je passe ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol ^^ les avis sont vraiment très différents sur la toile !

      Supprimer

Laisser une trace!