mercredi 6 février 2013

Démoniaque, tome 3 : Ombres Indomptées de Marjorie M.Liu

Année d'édition : janvier 2013
Edition : J'ai lu
Nombre de pages : 347
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Pendant trop longtemps Maxine a ressenti une obscurité inexplicable en elle une force, elle-canaux dans la chasse les démons s'acharnent à détruire la race humaine. Mais quand elle se retrouve couverte de sang et s'accroupit à côté cadavre de son grand-père sans aucun souvenir de ce qui s'est passé ou de l'homme qu'elle aime, Maxine commence à craindre que les ténèbres ont finalement son consommé.
Avec du sang sur ses mains et sa santé mentale en question, Maxine doit faire face la vérité sur qui elle est vraiment et d'embrasser l'amour de l'homme seul qui peut aider son-avant qu'elle perd ce qu'elle se soucie le plus: sa famille.


Maxine fête ses vingt-sept ans entourée de son foyer. Un foyer rempli de personnes qui l'aiment et tiennent à elle, chose qu'aucune de ses ancêtres n'avait. Tout aurait pu bien se passer si le lendemain, Maxine ne s'était pas retrouvée étendue sur le sol, baignant dans le sang de Jacques sont grand-père. Et là, elle s'aperçoit avec stupeur qu'elle ne sait pas ce qu'il s'est passé et qui a pu assassiner son grand-père. Une partie de sa mémoire a été effacée et elle ignore qui est Grant et comment elle a pu aimer quelqu'un au point de partager une grande partie de sa vie avec lui. Cherchant des réponses, Maxine va comprendre qu'une guerre est sur le point d'éclater et qu'elle est la seule à l'empêcher selon ses choix.

Démoniaque est une saga que j'apprécie énormément. Même si je n'ai pas de coup de coeur, cette saga est mâture et loin de la bit-lit qu'on trouve partout. Déjà, le style de l'auteur ne sera pas apprécié par bon nombre de lecteurs parce qu'il est énigmatique, étrange et déroutant, favorisant les petites phrases et ajoutant sans cesse du mystère que ce soit dans les dialogues ou dans les pensées de notre héroïne. Déjà je pense qu'il faut donc une certaine maturité pour saisir les tenants et aboutissants de chacun des tomes de cette saga.

Ensuite, l'histoire ne plaira pas non plus à tout le monde. Ici pas de scènes torrides, pas d'héroïne qui couche à droite à gauche. Maxine aime Grant et lui seul depuis le premier opus partage sa vie. Si vous cherchez de la romance, des triangles amoureux ou des parties de jambes en l'air, passez votre chemin vous n'en trouverez pas ici. L'intrigue de ce troisième opus est aussi sombre que pour les deux premiers tomes. On a parfois du mal à bien comprendre ce qu'il se passe sous nos yeux à cause de cette grande part de mystères qui tournent autour de nos personnages et qui d'un sens, font la particularité de la série. Dans ce troisième tome donc, on va davantage apprécier la profondeur des liens qui unissent Grant et Maxine, sans mièvrerie ou instant guimauve. Ils sont adultes et vivent dans un monde lugubre et dangereux, pas de place pour trop de sentiments, même si leurs « retrouvailles » m'ont bouleversée tant j'ai trouvé cet instant doux et magique, sans superflu, sans excès et finement écrit.

Ce qui m'a surtout marquée c'est la diversité de l'univers proposé par Marjorie M.Liu. Elle utilise les codes du fantastique comme bon lui semblent, les modifiant à sa guise. Ainsi, les zombies ne sont pas ces mangeurs de cerveaux que l'ont connait bien la télé, mais des corps possédés par des démons ( un peu comme dans le film REC), les loups-garous sont rares, mais se transforment à volonté, comme le prêtre.

Le bestiaire de cet univers est vraiment intéressant et large. Les possibilités sont infimes et j'ai vraiment apprécié de voir que l'auteur a son univers bien à elle, encore jamais égalé. Entre démons enfermés dans des mondes parallèles qui ne cherchent qu'à tuer les humains pour se nourrir, les messagers, qui veillent en secret à ce que les fenêtres vers ces mondes restent fermées, Marjorie M.Liu nous offre un monde complet et complexe. J'ai aimé suivre Maxine à la recherche de sa mémoire sur Grant, cela renforce leur amour qui n'a rien à envier aux autres sagas tant il est beau et simple. J'ai aussi savouré le fait d'en apprendre plus sur cette entité étrangère qui vit en notre héroïne lui donnant un certain pouvoir sur les démons. Et retrouver les garçons de Maxine fut magique.

Le seul défaut de ce tome, une fois encore c'est la complexité de ce que l'on lit. Il faut se concentrer, réfléchir aux informations qu'on a reçu précédemment et je comprendrais que les amateurs de YA ne soient pas séduits. Mais malgré tout ce côté énigmatique et difficile à comprendre, on ne peut que passer un bon moment avec démoniaque !

Une saga que je suivrais jusqu'au bout !

Ma note :




2 commentaires:

  1. Intrigue sombre, pas d' instant guimauve ,ça pourrait me tenter mais les 1ers tomes semblent fastidieux , non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. fastidieux un peu dans le sens où c'est un roman assez complexe et donc qui se lit dans le calme et demande toute notre attention pour bien saisir. Je pense tout de même que beaucoup de lecteurs apprécieront la maturité de cet univers =)

      Supprimer

Laisser une trace!