mercredi 12 décembre 2012

Clairvoyance, tome 1 : La maison de l'ombre de Amélie Sarn

Année d'édition : 2012
Edition : J'ai lu
Nombre de pages : 220
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Ses poignets sont attachés. Serrés. Ses chevilles également. La peur est là, à présent. Au même moment, le goût. Celui du sang dans sa bouche. Et des souvenirs. Trois coups frappés au carreau. Le visage derrière la vitre. Et une main, avec une boîte en plastique débordant de framboises. Elle sourit et va ouvrir la porte...






Emma est une adolescente comme les autres. Un jour, en rentrant de ses cours, sa mère lui apprend la nouvelle : son père les a quittés pour une femme dont il est tombé amoureux. Il ne reviendra pas. Comble du malheur, il faut vendre la maison, car il aura besoin d'argent pour sa nouvelle vie. Emma et sa mère vont donc chercher un nouveau logement pour redémarrer leur vie à elles. Et c'est à Mondeleau, une petite ville très sympathique à première vue, qu'elles la trouvent. Mais peu à peu, Emma sent que quelque chose ne va pas. La nuit, elle ne cesse de faire de drôles de cauchemars et surtout de se mettre dans la peau d'une autre jeune fille Charlotte. Après des recherches, Emma découvre que Charlotte a été assassinée seize ans auparavant dans la cave de leur nouvelle maison. Mais pourquoi fait-elle tous ces rêves alors qu'il semblerait que l'auteur du meurtre soit en prison ?
Emma va très vite réveiller de vieux démons et se mettre des gens à dos pour assouvir sa curiosité malsaine.

Clairvoyance est un roman très addictif, mais surtout très court. Amélie Sarn nous fait passer un très bon moment de sa plume fluide et agréable. Le ton du roman est juste et les descriptions nous permettent très facilement de visualiser les personnages et leur environnement. À première vue, aucun problème d'immersion dans le roman. L'utilisation d'un narrateur interne joue beaucoup puisqu'on se retrouve dans la peau d'Emma cette adolescente qui vit très mal la séparation de ses parents et découvrir qu'elle va devoir traquer le coupable d'un meurtre vieux de seize ans, va en quelque sorte lui permettre de créer un mur face à sa peine de voir sa mère et son père séparé.

Le suspens est justement dosé, même si la fin est rapide, on a des doutes tout au long de notre lecture sur l'identité du coupable et sur sa motivation à avoir fait du mal à Charlotte. Tous les personnages sont passés au crible pour tenter de percer le mobile et surtout repérer chez qui la culpabilité est la plus forte. On sent vraiment qu'Emma est investie d'une mission à ses dépens. Elle ne va plus qu'être motivée par ses recherches, jusqu'à en occulter tout ce qui se passe autour d'elle. Son enquête va nous permettre de mieux cerner son personnage et sa force de caractère. J'ai aimé d'ailleurs que l'auteur lance de fausses pistes pour nous induire en erreur, même si la fin est trop rapide et qu'on n’a pas le temps de l'apprécier comme il se doit.

J'ai d'ailleurs découvert qu'il s'agit d'un premier tome et je me demande ce que sera la suite, puisque ce roman se suffit à lui-même. Il est accrocheur, rapide et agréable à lire, aussi je crains que la suite ne soit pas à la hauteur. À voir donc !


Au final, Amélie Sarn nous offre un très bon petit thriller davantage pour les adolescents, même si les adultes y trouveront leur compte aussi. C'est simple, efficace et ça fait passer un très bon moment.

Ma note :


 
 

10 commentaires:

  1. Cette couverture m'a tout simplement séduite dès que mon regard c'est posé dessus! Et avec ton avis, c'est officielle, je dois absolument lire celui-ci !!! Bonne semaine xox :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est une chouette lecture détente! Avec une ambiance bien à elle ^^

      Bisous !

      Supprimer
  2. je viens de le chroniquer aussi et je vois que nos avis sont assez similaire :)

    Je ne savais pas par contre que c'était qu'un premier tome ! j'attends la suite alors avec impatience car comme toi, je ne sais pas du tout ce que çà pourra être... Je pensais qu'Emma ne "verrait" que Charlotte du fait de leur proximité entre l'âge et leur lieu d'habitation....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah je vais aller voir ça ^^
      J'ai aussi des doutes quand à la suite surtout que ce premier tome se suffit à lui-même^^

      Supprimer
  3. Il est sur ma wishlist depuis quelques temps, j'ai hâte de me le procurer :)

    RépondreSupprimer
  4. J'aime les premiers tome qui se lisent comme des one-shot! Il me tente :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi j'aime ça ^^ mais en même temps je me demande ce que sera la suite ! ^^

      Supprimer

Laisser une trace!