mardi 13 novembre 2012

Merry Gentry, Tome 1 : Le baiser des ombres de Laurell K.Hamilton

Année d'édition: 2010
Editions : J'ai lu
Nombre de pages : 542
Quatrième de couverture :
Merry Gentry n'est pas une détective comme les autres. Elle habite Los Angeles, parmi les mortels, et mène une vie professionnelle et sentimentale plutôt calme et rangée. En réalité, elle est la Princesse Meredith NicEssus et a fui sa famille trois ans plus tôt - surtout sa tante Andais, Reine de l'Air et de l'Obscurité de la Cour Unseelie, qui n'a de cesse de vouloir la supprimer. Elle a toujours été exclue des siens parce qu'elle est mi-humaine mi-fey, qu'elle possède peu de pouvoirs. Lors d'une enquête où elle découvre le trafic illégal d'un aphrodisiaque magique - redoutablement efficace -, sa véritable personnalité se dévoile au contact de l'élixir ; et les Gardes de la Reine, créatures ô combien puissantes et viriles, partent aussitôt à sa recherche. Une course-poursuite enragée, semée d'ébats torrides, de complots et de combats magiques, conduit Meredith jusqu'à la Cour où elle connaîtra les desseins cruels que lui réserve sa tante machiavélique. Cruels, certes, mais placés sous le signe de la sensualité et de l'érotisme...


Merry Gentry est une princesse dans le royaume des fées. Depuis maintenant trois ans, elle se cache grâce à son pouvoir du glamour qui lui permet de changer son apparence physique pour ne pas être reconnue. Cela lui permet d'ailleurs d'être détective pour une agence où ses dons sont utiles. Mais lors d'une intervention sur un nouveau dossier, son véritable visage est découvert. Dès lors, il lui faut fuir sa nouvelle vie, car à la cour des fae, sa tante, la reine souhaite sa mort et n'hésitera pas à lui envoyer de nombreux tueurs aux trousses. Cependant, bien vite, Meredith va découvrir que la cour a changé et que quelque chose se trame, quelque chose de bien plus obscur que ce qu'elle pouvait imaginer. Il lui faut désormais rentrer à la maison, là où se trouve sa véritable place, tout en évitant les différentes tentatives de meurtres sur sa personne.

Même après avoir refermé ce roman, je suis sceptique. Je n'ai pas détesté, mais je n'ai pas aimé non plus. Ce premier tome m'a presque laissée de marbre. Je ne connaissais pas l'auteur dont je possède le premier tome d'Anita Blake dans ma PAL, mais en ayant découvert Merry, je ne me sens pas prête de le lire de suite.

Le style de l'auteur n'est pas désagréable. Nous nous retrouvons ici dans la peau de Merry, une jeune femme qui fuit son passé et ses origines. Celle-ci est sûre d'elle et de sa beauté. Elle n'hésite pas à charmer à tout va les hommes qui l'approchent afin de se prouver qu'elle a un potentiel de séduction au top niveau. J'ai un peu eu du mal à me mettre dans sa peau. Ce n'est pas une héroïne qui m'a plu, elle mélange trop le genre Caliméro à celui d'une actrice de films pornographiques, changeant d'avis sur les hommes comme de petites culottes. Si le début du roman m'a intriguée, très vite je me suis lassée du comportement de cette héroïne qui n'a aucun respect d'elle-même. Le monde crée par Laurel K.Hamilton est intéressant, mais ce qu'elle en fait est franchement mauvais et même trop porté sur le sexe et le sado-masochisme. Je n'ai rien contre un peu de sexe dans un roman comme dans la confrérie de la dague noire, où j'adore même ça, raison pour laquelle j'apprécie cette dernière, mais ici, c'était trop.

Merry qui se révèle une amante hors pair et donc qui va se faire tous les mâles du roman à un ou deux près. Regard libidineux, attouchement, tenue très sexy, elle fera tout pour les attirer dans son lit, et lorsqu'on lui ordonne de coucher avec plusieurs hommes en même temps et même un gobelin, elle feint d'être prude et timide.

J'ai trouvé par exemple que les pouvoirs propres à chaque fae n'étaient pas suffisamment exploités. La main de la Chair qui permet de transformer un être vivant en une boule de chair et d'organe, l'empêchant de mourir, de parler, de manger ou de bouger est vraiment bien trouvée, mais on en parle si peu. Si je devais schématiser ce roman pour moi, ça donnerait donc ça :
  • Merry rencontre un homme. Tentative d'attouchement et plus si affinité.
  • Oh ! Il se passe quelque chose d'incroyable !
  • Merry rencontre à nouveau un homme. Elle a envie de lui et le lui fait savoir.
  • Oh ! Il se passe quelque chose !

Etc.

J'aime l'érotisme lorsqu'il est bien utilisé. Ici tout n'est que prétexte à écarter les cuisses de l'héroïne, me gâchant le plaisir de savourer ce monde plutôt complexe et riche. J'ai lu de nombreux avis différents sur ce roman, dont beaucoup criaient « ya que du sexe ! C'est un scandale », en fin de compte, oui il n'y a que ça et chaque action ou événement, entraîne une semi-partie de jambe en l'air avec notre héroïne. Merry, tu es une princesse ! Tiens-toi mieux que ça !

En fait, je me rends compte que je critique beaucoup l'utilisation du sexe dans ce roman, alors qu'au fond, pourquoi pas ? Pourquoi le monde fae ne pourrait-il pas être dominé par le sexe, la souffrance, la soumission ? Pourquoi serait-il forcément tout beau tout rose ? Et c'est quand même là que l'auteur m'a embarquée. Lorsque Merry rencontre la reine, et bien j'ai trouvé que le sexe trouvait là son explication. Lorsqu'enfin on découvre le monde de notre héroïne. Certes, sur la durée c'est barbant, parce qu'au final, nous pauvre lectrice, on fantasme à droite et à gauche sans pouvoir se focaliser sur un seul des mâles de ce premier tome. Ils ont tous l'air si virils et parfaits ! La fin de ce roman m'a d'ailleurs fait penser à Cygne noir de Richelle Mead où l'héroïne se retrouve dans cette même situation gênante. Mais autant dans Cygne noir, elle ne l'accepte pas, autant Mérédith dit amen à tout !

Du coup je ne sais pas quoi vraiment penser de ce roman. Certes, j'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de sexe, mais cela ne m'a pas donné envie de fermer le livre. Je pense que c'est dû aux parfois, très longues explications de l'héroïne sur certains pouvoirs ou sur son monde, où on se retrouve presque à regarder une émission scientifique tant les explications sont longues et lourdes. Parfois beaucoup trop de descriptions ( jusqu'à deux pages entières), mais autant les scènes avec la magie sont bien rendues et les scènes d'actions bien retranscrites et bien chorégraphiées. Certains personnages m'ont également bien plu comme Doyle ou encore Frost, tandis que certains sont inutiles à mes yeux ! ( Rhys, Roane, le journaliste...).

En bref donc, je pense que je me laisserais tenter à lire la suite, pour voir l'évolution des relations, parce que dans ce premier opus il n'y a pas d'amour ! L'amour c'est pour les faibles (huhu). Pas mal d'actions et de magies, de beaux mâles souvent mis à nu pour notre plus grand plaisir, une héroïne qu'on déteste bien vite (bah oui la chance qu'elle a d'avoir tous ces hommes à ses pieds !), des descriptions à rallonge et un poil trop de sexe font que je suis mitigée sur cette série. Je pense que de lire la suite me permettra de me faire réellement un avis !

Ma note : 







6 commentaires:

  1. J’hésitai à commencer cette série mais à lire ton avis j'ai peur de retrouvé ce qui m'a déplus dans les Anita Blake donc je passe mon tour pour cette série ;)

    ps:Ton avis est vraiment agréable à lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Zebuline ! J'ai eu du mal à l'écrire parce que j'ai à la fois aimé ce roman mais en même temps il m'a un peu agacé xD

      bisous!

      Supprimer
  2. j'ai peur d'entamer cette saga pour tous les coms négatifs que j'ai lu!! mais j'avoue que les couvertures sont trop belles, ca donne envie de les acheter lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mon avis est en demi-teinte. Ya de bonnes idées mais une surexploitation du sexe qui rend le tout un peu fade ^^
      J'ai lu des avis très positifs ceci dit ^^

      Supprimer
  3. Ce roman ne me dit rien du tout, d'autant plus que j'ai commencé la lecture de "Plaisirs coupables" de la même auteure et que je l'ai trouvé insipide. Alors celui-ci, ce n'est même pas la peine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai acheté les premiers tomes d'anita blake du coup pour voir si c'est la même chose ou non ^^

      Supprimer

Laisser une trace!