jeudi 16 août 2012

Abraham Lincoln, chasseur de vampires de Seth Grahame-Smith

Année d'édition: 2012
Editions : J'ai lu
Nombre de pages : 406
Quatrième de couverture :
Abraham Lincoln, 16e président des Etats-Unis d’Amérique est connu pour avoir sauvé l’Union et libéré des millions d’esclaves des chaînes de l’oppression, mais son combat contre les vampires est resté dans l’ombre jusqu’à ce que Grahame-Smith mette la main sur son journal secret.
Il est la première personne à avoir posé ses yeux sur ce journal depuis plus de 140 ans. A l’aide des notes du président défunt, l’auteur écrit une grande biographie, reconstruisant la vraie vie du plus grand leader américain, révélant aussi l’histoire secrète de la Guerre civile et le rôle des vampires aux Etats-Unis.


Abrahm Lincoln est un enfant modeste. Entouré de sa famille, il ignore que dans l'ombre des créatures avides de sang guettent. Pourtant, la vérité finira par se dévoiler à ses yeux d'enfants et le jeune garçon grandira dans la haine des vampires. Et lorsque l'un d'eux Henry Sturges lui propose de lui apprendre à les tuer et à les connaître pour mieux les anéantir, Abraham acceptera de suite la proposition de ce vampire atypique.
Peu à peu, il deviendra un grand chasseur de vampires, mais il découvrira aussi les enjeux politiques et humains qui se jouent dans cette lutte continue contre les suceurs de sang. Et pour lutter plus efficacement, il prendra une arme que chaque homme peut comprendre : les mots !
De naissance modeste, Abraham deviendra un grand homme qui luttera non seulement contre les vampires, mais aussi contre l'esclavage.

Abraham faisait partie des romans que je voulais à tout prix découvrir même si j'avais peur d'être déçue comme ce fut le cas pour victoria Reine et Tueuse de vampires. Seulement, je dois bien avouer qu'ici le roman est mieux construit et bien plus cohérent dans son ensemble. Seth Grahame-Smith nous plonge dans l'histoire dès le début et fait de nous un confident. Dans ce roman, il sera très difficile de juger le style de l'auteur parce que le roman alterne entre passages narratifs du point de vue d'un narrateur omniscient à un narrateur interne lorsqu'il s'agit des passages du livre d'Abraham. Ça permet non seulement de découvrir le personnage en profondeur et de se sentir un peu lui, mais aussi d'avoir un oeil extérieur sur sa lutte et sur ce monde qui l'entoure. Un excellent choix qui fonctionne à merveille. De ce fait, on est vraiment à la limite d'un roman fantastique historique et la frontière entre ce qui est vrai ou pas et extrêmement mince.

L'histoire est captivante à bien des points de vues. La jeunesse d'Abraham m'a beaucoup plu. On découvre un enfant à l'esprit vif et courageux, mais surtout un enfant meurtri dès son plus jeune âge. La vie de ce personnage est vraiment passionnante et nous permet de comprendre le rôle qu'il aura contre l'esclavage, et ce, dès le début de sa vie. Cet homme qui va perdre de nombreuses personnes qui lui sont chères, qui va grandir tantôt dans la pauvreté tantôt dans la richesse lorsqu'on lui fera prendre conscience de la force intérieure en lui pour devenir un meneur. Ses deux combats sont assez similaires. Il refuse que les noirs soient des esclaves tout comme il n'accepte pas que l'homme soit l'esclave des vampires. Et il fera tout son possible pour lutter contre les deux. J'ai aimé ces deux aspects du roman parce qu'ils sont tellement bien retranscrits et raconté qu'on s'y croirait presque !
Ce que j'ai également aimé c'est qu'il utilise deux armes différentes pour lutter contre chaque aspect de l'assouvissement humain. La parole et les mots pour protéger les noirs et leur permettre d'être libres et la force et le courage pour lutter physiquement contre les vampires même si petit à petit il vieillit et donc ne se sent plus apte à agir de la sorte.
D'ailleurs, les vampires sont assez différents de ceux qu'on rencontre. Ils peuvent sortir à la lumière du jour, cela les aveugles juste un peu et les affaiblit légèrement. Ils sont foncièrement mauvais et n'hésitent pas à user de pratique de tortures sur les vivants pour se nourrir d'eux, mais aussi pour se divertir. Les vampires sont ambitieux et loin d'eux l'idée ou l'envie de se montrer séducteur et romantique.
J'ai également adoré les photos de l'époque pour donner une véritable dimension historique au roman !
C'est réellement une belle et grande aventure que nous propose l'auteur et j'ai vraiment lu ce roman comme une leçon de courage et de persévérance.

Mais que serait ce roman sans tous ces personnages qui apparaissent ? Abraham est un homme courageux, ambitieux, détruit et torturé. Perdre des membres de sa famille et certains de ses propres enfants va petit à petit le faire sombrer dans une sorte de perte de contrôle et on le verra sombrer dans la dépression tout comme son épouse Mary qui ne supportera pas de voir ses enfants mourir et son époux mener une guerre aussi importante. Henry Sturges, le vampire m'a captivée. Il est tellement différent des autres vampires. Il veut vivre en paix, ne se nourrir que lorsqu'il en a vraiment besoin et rester dans l'ombre, sans causer plus de dégâts que nécessaire dans le monde des vivants. Je pourrais également parler de tous les alliés d'Abraham comme Jack Armstrong, ce grand gaillard très fort qui ne réfléchit que très peu et qui sera fidèle à son ami ou de Speed ce frêle homme qui pourtant luttera de tout son coeur pour venir à bout des vampires.

En bref, je ne suis pas loin du coup de coeur, mais il m'a manqué ce petit quelques chose en plus pour me faire adorer ce roman alors que toutes les conditions étaient réunies. Petite chose en plus, je suis allée voir le film après avoir terminé ce roman et ne vous fiez pas au film qui m'a bien plu, mais qui ne comporte que 2/10 des événements du roman. Abraham Lincoln est donc un roman à dévorer, à apprécier et à lire de toute urgence !

Ma note :


Les couvertures étrangères



12 commentaires:

  1. Réponses
    1. le roman est vraiment super! Les vampires y sont très originaux!

      Supprimer
  2. Quand j'ai vu la bande-annonce du film, j'étais très sceptique mais ton avis titille ma curiosité =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. laisse donc ta curiosité l'emporter :p
      Je poste mon avis en début de soirée sur A&M je file au zoo avec ma puce là =)

      Supprimer
  3. Haaaan le film que je ne veux pas rater et maintenant pareil pour le livre :D

    Merci Louve ! Bizoo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas de quoi Ayma :p
      le film est bon ^^

      Supprimer
  4. J'ai vraiment aimé le film et le livre me tente beaucoup, mais j'avais peur d'être déçue de lire le livre après avoir vu le film. Mais comme tu dis que le film ne reprend pas tout le roman, je pense que je me laisserais tenter prochainement =)
    PS : je suis fan de ta bannière (j'adore black butler) *.*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le livre est plus complet et beaucoup de choses sont changées. Par exemple dès le début on sait que Henry est un vampire et Abraham aura plusieurs petits garçons ^^

      De plus Abraham se fera aider de bon nombre d'amis qui n'apparaissent pas à l'écran ^^
      les deux sont très bons en tout cas =)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. le film est très bon, mais le roman est meilleur :p

      Supprimer
  6. J'ai lu des avis très très négatif sur le film, mais d'après ce que tu dis le livre à l'air excellent. Ca me donne bien envie de le lire, d'autant qu'il a l'air assez original.
    Merci pour ton avis Louve ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bah écoute le film m'a bien plu et pourtant j'ai beaucoup beaucoup aimé le roman ^^
      Une question de goût certainement!
      ravie de faire partager mes lectures!

      Supprimer

Laisser une trace!