dimanche 12 février 2012

La Lignée de Guillermo Del Toro et de Chuck Hogan

Année d'édition : 2010
Edition : Pocket
nombre de pages : 566
Quatrième de couverture:
Depuis son atterrissage à l'aéroport JFK à New York, un avion en provenance de Berlin ne répond plus à la tour de contrôle. Le spectacle qu'Ephraïm et son équipe d'épidémiologistes découvrent à bord a de quoi glacer le sang : tous les passagers sauf quatre sont morts, en apparence paisiblement. Ont-ils été victimes d'un attentat au gaz ? D'une bactérie foudroyante ? Lorsque, le soir même, deux cents cadavres disparaissent des morgues de la ville, Ephraïm comprend qu'une menace sans précédent plane sur New York. Lui et un petit groupe décident de s'organiser. Pas seulement pour sauver leurs proches. C'est la survie de l'humanité entière qui est en jeu...




Mon avis :




Je remercie Stephanie du club de lecture pour ce livre voyageur qui m'a enfin permis de découvrir le roman de Guillermor Del Toro. Je n'en lisais que d'excellentes chroniques aussi je n'ai pas pu résister.
J'avoue avoir été un peu déçue tout de même, j'en attendais peut-être trop.

Du style de l'auteur, je n'ai absolument aucun reproche si ce n'est celui de faire un peu traîner les choses avec des détails sans grande importance et qui retarde l'entrée des créatures dans le roman. Les descriptions sont bien construites et les dialogues sont cohérents mais les auteurs s'amusent à ajouter ça et là de petits événements qui n'ont pas beaucoup d'intérêt par rapport à l'intrigue générale.

De l'histoire elle m'a plutôt séduite. L'utilisation des vampires ici n'a rien de séduisant et de glamour, au contraire, on les voit davantage comme des choses laides et maigres, on en parle comme de virus également. Ce côté-ci du roman m'a beaucoup plu parce que ça apporte beaucoup de nouveauté aux vampires. Par contre il m'a vraiment fallu lutter pour parvenir à lire les deux cents premières pages qui sont je trouve d'une lenteur horrible! On tourne trop autour du pot, on avance pas dans les explications, on ne fait que supposer sans rien découvrir de plus et ça, ça m'a un peu refroidi. 
Les premières pages sont difficiles puisqu'on suit le tout avec un regard de scientifique et j'avoue que quelquefois je me demandais si vraiment par la suite le tout avait plus d'intérêt ou non. Alors c'est vraiment dommage de devoir attendre presque la moitié du roman pour enfin avoir de l'horreur et de l'action, à l'inverse du début qui est plutôt lent et sans réel apport pour le reste de l'histoire.
Mais une fois qu'on passe les deux cents pages et qu'on commence à découvrir comment sont les vampires, mon intérêt pour le roman s'est réveillé soudainement et j'ai dévoré les plus de trois cent pages restantes!
Enfin de l'action, un peu d'horreur et surtout de découvertes hallucinantes pour un mythe qui prend un sacré coup! Stop aux vampires sexy et séduisants qui n'aiment pas l'ail et les crucifix!
Ici on entre dans le vif du sujet en les rendant vraiment horribles et cauchemardesques! Même les enfants ne sont pas épargnés! Bref une histoire intéressante et qui monte dans l'horreur petit à petit.

Des personnages j'ai eu un peu de mal. Ils sont nombreux et très différents. Que ce soit les victimes, les vampires ou bien les scientifiques tous apportent une touche supplémentaire d'horreur au roman. J'ai apprécié Ann-Marie pour son courage face au changement d'état de son mari. Elle tente de rester forte et sombre peu à peu dans la folie pour ne pas laisser tomber celui qu'elle aime et dont elle a tant besoin. J'ai beaucoup apprécié Sétrakian parce qu'il est celui qui connait le plus le "virus" dont il est question. Il ne va pas hésiter à engager d'autres personnes dans sa lutte contre le mal. Ephraïm est aussi un personnage qui m'a plu ainsi que sa collègue scientifique et on suit avec intérêt leur aventure dès l'instant où ils se rallient à Setrakian.

En bref c'est un roman qui peine à démarrer et qui est assez lent au début. Il faut cependant poursuivre pour découvrir un roman qui décide de changer le portrait fait des vampires dans la littérature.  De la nouveauté qui fait du bien! Ma note :  


1 commentaire:

  1. Ce livre me tente énormément. Il rejoindra certainenent ma PAL. La seule question, c'est quand ? ^^

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!