mardi 14 février 2012

La Confrérie de la dague noire, tome 1 : L'Amant ténébreux de J.R.Ward

Année d'édition: 2010
Editions :milady
Nombre de pages : 559

Quatrième de couverture :
Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…





Mon avis :




Je l'avais déjà débuté mais chaque fois je n'arrivais pas à dépasser les quarante premières pages. Par deux fois je l'ai donc reposé le trouvant lent et long à démarrer. Et puis hier je me suis dis allez il faut se motiver et voir pourquoi tout le monde apprécie cette saga. Je ne suis pas déçue!

Du style de l'auteur je l'ai trouvé entraînant, envoûtant et très fluide! Les pages ont finalement défilé à une vitesse hallucinante et j'ai très vite découvert que j'avais fini ce roman. Les scènes d'actions ne sont pas aussi nombreuses que ce que j'avais cru puisqu'on suit davantage une histoire passionnelle entre une demi-vampire et le roi des vampires. Les scènes sexuelles sont très nombreuses mais dans l'ensemble bien écrites et ne tombent pas dans la pornographie. 

L'histoire m'a beaucoup plu alors qu'elle n'a rien de vraiment bien originale. C'est une histoire d'amour passionnelle à laquelle s'ajoute une guerre entre les vampires et les éradiqueurs où les humains se retrouvent entre les deux sans s'en rendre compte. La seule véritable originalité de cet univers se situe au niveau des vampires et de leurs ennemis qui ne sont plus humains et qui ont chacun leur dieu.Ils ont aussi toute une manière de vivre avec leur loi, leur habitude et le tout est très intéressant puisqu'une fois encore les vampires ne sont plus du tout similaire à ce que l'on peut lire partout. Oubliez le mythe de Dracula car les vampires craignent peut-être le soleil mais à côté de ça ils sont très différents et surtout j'ai trouvé qu'ils étaient de vrais brutes, de vrais durs à cuire, loin du ténébreux et gentil vampire qu'on nous offre dans la littérature. Les vampires sont sexy et surtout bourré de sensualité tout en étant de vrais monstres, vulgaire et dangereux. Et ça, ça m'a beaucoup plu. J'en avais marre de la trop surfaite douceur des vampires habituels. Au niveau de l'intrigue, pas de surprise du tout puisque le tout est assez linéaire et n'apporte pas vraiment de rebondissements à l'histoire. J'ai apprécié de suivre davantage les Eradiqueurs pour tenter de les comprendre et de savoir pourquoi ils luttent contre les vampires mais on en apprend guère plus sur leur guerre. 
On les sent haineux, en colère et prêt à tout pour éradiquer les vampires en n'hésitant pas à tuer des humains qui deviennent leurs proies favorites.

Des personnages j'ai beaucoup aimé Butch même si j'ai trouvé son admiration pour Marissa un peu déplacé xD. D'accord elle est belle mais là il en devient gaga et change radicalement son comportement envers les femmes, chose qui me plaisait pourtant. J'ai beaucoup apprécié Kolher même si à la fin il devient trop doux et affectueux et c'est dommage parce que j'adorais son côté mal luné xD. Bon de même j'ai trouvé dommage que Beth succombe aussi vite à Kolher mais même tous ces petits défauts ne m'ont pas empêché d'adorer le roman. 

Alors en bref c'est un vrai coup de coeur malgré les quelques petits défauts qui je trouve sont très minimes et le tout est très agréable à lire même si certains passages donnent un peu chaud xD.
A lire donc!
ma note : 5/5 


2 commentaires:

  1. C'est là toute la magie de ce titre : une histoire sans originalité, mais pourtant captivante. Par contre, tous les guerriers ont tendance à se ramollir une fois casés. :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est ça que j'ai regretté aussi :s je les aimais plus quand ils étaient durs à cuire et sans douceur... après ils deviennent tout guimauve xD

      Supprimer

Laisser une trace!