samedi 15 octobre 2011

Viral de Kathy Reichs

Année d'édition: 2010
Editions : Oh! Edition
Nombre de pages : 410 pages

Quatrième de couverture :

À 14 ans, Victoria Brennan, nièce de la célèbre anthropologue judiciaire Temperance Brennan, vit avec son scientifique de père sur une île isolée au large de Charleston, sur la côte de Caroline du Sud.
Quand elle n’est pas à Charleston pour suivre les cours du collège huppé qu’elle déteste, Victoria, dite Tory, est livrée à elle-même et à ses passions : la science, la mer, sa bande de trois copains, et surtout… les chiens-loups.
Car près du centre de recherches où travaille son père, une petite meute de chiens-loups vit en liberté depuis toujours. Tory est la seule à pouvoir les approcher. Elle est donc la seule à se rendre compte que le plus jeune de la meute, Cooper, a disparu. C’est en le cherchant qu’elle trouve une plaque d’identification militaire datant de la guerre du Vietnam, près d’un tas d’os. Tory n’est pas la nièce de Temperance Brennan pour rien : elle sait que ces restes sont humains. Et pourtant, à son retour avec la police, il n’y a plus rien…

Pourquoi ai-je choisi ce roman?
J'ai choisi ce roman par curiosité tout d'abord. J'avais déjà lu de nombreuses critiques dans l'ensemble positives et je voulais me faire mon propre avis sur ce petit thriller qui avait l'air sympathique.
Mes premières impressions?
Dès le début, on plonge directement dans l'histoire dans le sens où le temps d'adaptation est très court et très vite on se retrouve à la place de Victoria qui ressemble énormément à Temperance brennan l'héroïne de Bones la série qui fait fureur un peu partout. Mes premières impressions furent donc très positives!

Le style de l'auteur est simple mais fluide et nous permet une immersion totale dans le roman. Les descriptions sont justes et n'encombrent pas trop le roman pour laisser le lecteur souffler. Alterner la première et troisième personne est réussi puisque cela nous permet d'avoir un oeil extérieur au groupe de Tory.

Concernant l'intrigue je l'ai trouvé plutôt pas mal du tout. Au départ je pensais que cela ne concernerait que des travaux scientifiques sur les chiens afin de créer ou soigner un certain virus mais petit à petit l'intrigue devient plus complexe et les adolescents devront élucider un meurtre commis des années plus tôt alors qu'ils n'étaient pas nés. Petit à petit on se rend compte que des meurtriers sont cachés dans l'ombre et qu'ils souhaitent faire taire nos héros ce qui m'a beaucoup plu puisque cela développe davantage l'intrigue en mettant nos héros en danger.

Autre point positif de ce roman c'est la seconde intrigue de l'histoire sur la maladie que vont développer nos héros. Maladie peu commune et qui au départ se montre dure à gérer et à soigner mais qui petit à petit va leur permettre de surmonter des dangers et épreuves qu'en temps normal ils n'auraient pas pu. Je pensais qu'à la fin du roman, leur état serait soigné mais ce n'est pas le cas et donc cela permet de poursuivre avec un autre roman leurs aventures. Il y a un léger côté "adolescents" au roman avec les petites histoires de flirt au lycée mais rien de très poussé ni de trop présent ce que j'ai plutôt apprécié aussi.

Des personnages j'ai beaucoup apprécié l'héroïne et ses amis qui sont loin d'être superficiels ou intéressé par la popularité. Nous avons plutôt des rats de bibliothèque pour la plupart même si Tori ne cache pas son intérêt pour un autre personnage masculin du roman qui a un rôle secondaire dans l'histoire même si au final son sort est plutôt malheureux.

En conclusion, je dois bien dire que j'ai pris plaisir à lire ce roman et à découvrir le style de Kathy reichs que je ne connaissais pas du tout mis à part la série Bones dont j'ai pu regarder quelques épisodes et qui m'a toujours intriguée. C'est un roman qui se lit très bien, sans aucun souci de compréhension et qui nous fait découvrir une enquête très intéressante.

Ma note : 8/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!