lundi 10 octobre 2011

Croc Blanc de Jack London

Année d'édition : 1906
Edition : Le livre de poche
Nombre de pages : 221
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Fils d'une louve et d'un chien de traîneau, Croc-Blanc grandit dans le Wild, le grand désert blanc. Il y apprend sa dure loi : manger ou être mangé. Sa rencontre avec les hommes, les dieux faiseurs de feu, sera décisive. Il se soumet d'abord à l'autorité de l'Indien Castor-Gris, et devient chien de traîneau. Mais un autre maître, Beauty Smith, sanguinaire et brutal, l'engage dans des combats sans merci et réveille en lui toute la sauvagerie du Wild.Du loup ou du chien, lequel de ses instincts finira par l'emporter ?


Mon avis :



J'aime les loups, c'est un fait. Mais il est rare que je puisse trouver dans un roman toute l'étendue de leur complexité. Cependant Jack London nous offre enfin un de ces romans qui se révèle être une perle rare. J'ai tout d'abord adoré l'ambiance de ce roman et les paysages que l'auteur nous décrit. On se retrouve de suite dans une ambiance froide où des hommes tentent de fuir une meute de loup affamés. Et on assiste petit à petit à l'impuissance de ceux-ci et de leur chien de traîneaux, qui succombent malgré eux, face à leur ennemi implacable. Une fois qu'on se rapproche de la meute, on découvre leur manière de vivre, leurs moeurs, leurs habitudes et surtout la Louve, celle pour qui ils donneraient cher. Celle qui les dirige et en fait ce qu'elle veut. J'aime beaucoup la manière dont l'auteur entre dans la peau de ces animaux si nobles. On a véritablement l'impression qu'il en fut un autrefois et qu'il les connaît par coeur. J'aime d'ailleurs la personnalité de cette louve qui est en fait une chienne vivant parmi les loups et ayant acquis leur façon de vivre. Lorsqu'elle mettra au monde des Louveteaux, l'histoire prendra tout son sens.  
 

Ainsi naîtra Croc Blanc  le héros du roman. A trois quart loup et un quart chien, il vivra au départ seul avec sa mère dont il apprendra les codes et lois. Jusqu'au jour où par le plus grand des hasards, il vivra parmi un groupe d'indiens dont l'un d'eux deviendra son Dieu. Il se soumettra non par amour mais par respect auprès de celui qui le nourrira, et prendra sa défense vis à vis des autres Indiens, qui ne l'acceptent pas. Sa façon de voir les Hommes comme des Dieux est intéressante dans le sens où l'auteur se permet de juger la religion, grâce à la vision de Croc Blanc. Si pour Croc Blanc l'Homme est un dieu ce n'est que parce qu'il a le droit de vie ou de mort sur les chiens et autres membres et parce qu'il sait faire surgir le feu. Au moins explique le loup, ses Dieux sont palpables et voyant. Il les croise à chaque pas qu'il fait, contrairement aux Hommes qui croient en des Dieux qu'ils ne voient jamais. 
Et lorsque Croc Blanc se voit échangé contre de l'alcool à un bourreau qui en fera une machine à tuer, on découvre toute la lâcheté humaine. Les combats de chiens qui vont ensuite parcourir ce roman ne sont là que pour nous avertir que cela existe toujours, et qu'un chien n'est pas un jouet mais un être vivant qui ne cherche qu'amour et allégeance auprès de son maître. 
Il me tardait de voir le calvaire du Loup finir. Car depuis quelques pages, Croc Blanc ne voyait qu'ennemis autour de lui que ce soit les hommes ou les autres chiens dont il ne tolère absolument plus la présence. Et enfin arrive Monsieur Scott qui le sauve d'une mort certaine et après un coup de poing magistral envers le bourreau de Croc Blanc, l'emmène avec lui pour tenter de l'apprivoiser. Et là le loup remet toutes les lois humaines qu'il a acquise en question. Il découvre que les Dieux ne sont pas tous brutaux mais que certain ne sont que douceur, gentillesse et bonté. Ainsi le Loup finira par être dompté par celui qui lui a fait découvrir les simples délices de la vie de chien. 
 
On peut donc dire que j'ai été totalement subjuguée par ce roman qui est un gros coup de coeur. Je connaissais vaguement l'histoire de Croc Blanc mais je n'avais encore jamais eu l'idée de le lire. Et bien c'est chose faite et j'ai adoré ce voyage parmi les loups et la nature humaine.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!