samedi 15 octobre 2011

Quand souffle le vent du nord de Daniel Glattauer



Année d'édition: 2010
Editions : Grasset
Nombre de pages : 352 pages

Quatrième de couverture:
En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d'adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s'excuse, et, peu à peu, un dialogue s'engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s'étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l'un pour l'autre une certaine fascination. Alors même qu'ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l'autre... De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d'un chagrin d amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s'imposent une règle : reconnaître l'autre qu'ils n'ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler...





Que puis-je dire après avoir dévoré ce roman en une soirée? Comment réussir à vous faire comprendre chers lecteurs à quel point je me suis sentie happée par l'histoire que j'ai pu découvrir? Comment vous donner envie de courir dès demain acheter ce roman?

Je pense qu'en vous expliquant les sentiments que j'ai éprouvé tour à tour à travers ma lecture, vous n'aurez qu'une seule envie, les ressentir vous aussi.

Au départ je suis tombée par hasard sur une critique de ce roman et à mon tour j'ignore pourquoi, il me fallu me le procurer. De suite, sans savoir si j'allais apprécier, je me suis procurer la suite la septième vague que je vais de suite aller dévorer pour découvrir la suite de l'histoire d'Emma et Léo.
D'emblée on découvre nos deux personnages qui vont avoir tout au long du roman un échange de mail qui va les amener à se découvrir mais sans jamais se voir.

L'histoire est au premier abord plutôt simple et sans réel retournement de situation. Et pourtant je l'ai trouvé tout simplement attachante, belle et surtout magique! Digne d'un conte de fées qui toutefois ne se terminera pas par : ils se marièrent, eurent beaucoup d'enfant et vécurent heureux.
L'auteur parvient à nous captiver avec deux personnages vraiment intriguant et tellement humain que l'on peut très facilement s'identifier à eux. A de nombreuses reprises j'ai compris leur manière de réagir car j'aurais très certainement eu la même réaction. Ce qui m'étonne c'est comment d'une simple erreur, les deux protagonistes vont finir par s'attacher l'un à l'autre sans jamais oublier leurs principes et leurs vies respectives. Et franchement chapeau à l'auteur parce que son roman épistolaire est une véritable drogue.

Je n'ai pu me résigner à fermer ne serait-ce qu'une seule fois le roman, du fait que je lai dévoré en moins de trois heures et je n'en suis toujours pas remise!

Quel talent pour ensorceler le lecteur! Et quel final déroutant qui ne laisse qu'un goût de profonde tristesse dans la gorge! J'avais bien fait de prendre la suite la septième vague car il me faut la lire au plus vite!

Ma note : 10/10 car même si l'histoire n'a rien de très élaborée ce fut un réel coup de coeur pour moi!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!