vendredi 14 octobre 2011

L'herbe bleue de anonyme

Nombre de pages : 209 pages
Editions Pocket
 
Quatrième de couverture :
 
"L'herbe bleue" est le journal intime d'une jeune droguée de quinze ans.

Cet ouvrage ne prétend pas décrire le monde de la drogue chez les jeunes. Il n'apporte aucune solution à ce problème. C'est une chronique personnelle, spécifique, qui, en tant que telle, permettra peut-être de comprendre un peu l'univers de plus en plus compliqué dans lequel nous vivons.

Les noms, les dates, les lieux et certains événements ont été changés, selon le désir de toutes les personnes mêlées à ce récit.
 
 
Mon avis :
 
J'avais déjà eu l'occasion de lire ce roman pendant mon adolescence mais je ne m'en souvenais plus beaucoup. En retombant dessus par hasard, je me suis dis qu'il était temps de retrouver les romans qui avaient bercé mon adolescence et donné la passion de la lecture.
Ce roman-ci présenté sous la forme d'un journal intime puisque c'en est un, est vraiment très triste et sombre. On y suit une jeune fille de 15 ans qui par le plus grand des hasard va commencer à consommer de la drogue jusqu'à en devenir dépendante et quitter à plusieurs reprises son foyer.
Je ne saurais être très objective dans ma critique puisque ce roman fait l'effet d'un coup de poing tant on se sent attristé par le sort de cette jeune fille qui va découvrir un monde totalement inconnu et pourtant bien réel.
Elle croisera sur son chemin d'autres personnages dans le même cas qu'elle, des drogués pour la plupart qui ne vont pas l'aider à retrouver le droit chemin mais au contraire à s'enfoncer davantage.
J'ai vraiment ressenti toute sa détresse et plus encore lorsqu'on se rend compte que la drogue c'est un réel cercle vicieux. J'ai compris cette jeune fille  et son état d'esprit, on sent qu'elle veut s'en sortir mais elle n'y parvient que trop tard.
Maintenant je trouve certains faits peu crédible comme de devenir accro à la drogue si rapidement. Ayant moi-même des connaissances qui se drogue de temps en temps, ils ne sont pourtant pas accro.
Et de lire que même des enfants de dix ans se droguent, j'ai un peu de mal.
Cela reste un très bon roman tout de même pour les adolescents.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!