samedi 15 octobre 2011

Les tapineuses vampires de Ray Garton



Année d'édition: 1993
Editions : J'ai lu
Nombre de pages : 256

Quatrième de couverture :
« La portière s'ouvrit d'un seul coup. Byron hurla de terreur. Des bras le garrottèrent comme des tentacules, arrachèrent ses vêtements. Des crocs le déchiquetèrent pendant que des langues avides lapaient son sang... »
Gare aux lézards de nuit, ces étranges jeunes femmes peu farouches qui rôdent sur les parkings pour routiers. Des filles de joie ? Pas vraiment ! Plutôt des filles d'horreur qui cachent dans leur bouche pulpeuse deux crocs acérés...
La famille Ketter, bloqué par une tempête de neige dans un relais routier, va connaître une nuit de cauchemar. Aucune issue, aucune fuite possible. Dehors, dans le froid glacial et les ténèbres, on n'entend que le gémissement des vampires qui guettent leurs proies.
Il n'y a pas que l'hiver qui frappe à notre porte...


 
Pourquoi ai-je choisi ce roman?
J'ai choisi de découvrir ce roman pour découvrir une nouvelle version des vampires et changer un peu du genre bit lit qui est très présent dans nos lectures à notre époque. De plus la couverture et le résumé me laissaient penser que je ne m'ennuyerais pas.

Mes premières impressions?
Des le début le ton est donné. Ce n'est certainement pas un roman à mettre entre toutes les mains. L'auteur ne se retient pas sur les détails et dès le début nous montre à quel point ses vampires sont ensorcelantes. Il a d'ailleurs su me mettre l'eau à la bouche pour continuer ma lecture.

Mon avis :

Le style de l'auteur est impeccable dans le sens où l'action est bien présente et les temps morts se font rares. Certes le roman est plutôt court mais on ne s'ennuie pas une seconde avec un style rapide et fluide, le tout écrit à la troisième personne pour suivre davantage de personnages. Les descriptions de personnages nous permettent facilement de se les imaginer et surtout on parvient à être captivé par la lecture. De plus l'auteur passe sans cesse d'un personnage à un autre pour que le lecteur ne loupe aucune situation et sache absolument tout ce qu'il se passe.
Ce roman est très différent de ceux que j'ai lu sur les vampires. Ici le héros est un routier qui par hasard est devenu lui-même un vampire et qui pour protéger sa famille va se battre contre tout un groupe de femmes vampires et contre la reine des vampires qui n'a rien de séduisant puisqu'elle ressemble à une chauve-souris géante. J'ai beaucoup aimé découvrir comment Bill le routier considérait sa nouvelle nature et sa manière de survivre sans tuer d'innocents, chose qui se révèle très difficile. Les vampires eux-même n'ont rien de séduisants et ressemblent à des cadavres ambulants. C'est grâce à leur pouvoir de suggestion qu'elles parviennent à se nourrir et à captiver les humains. Chose intéressante, il n'y a qu'un seul vampire mâle tout au long du roman et il n'accepte pas sa condition.
Il semblerait que la reine ne choisisse que des femmes, préférant utiliser les hommes comme nourriture et comme chauffeur, car ce sont eux qui conduisent les camions renfermant les cercueils. 
Le roman est un peu un huit clos car il ne se déroule pratiquement que dans un restoroute, opposant une foule sur les nerfs à de nombreux suceurs de sang et j'ai vraiment apprécié ce côté du roman.

Les personnages sont tous attachants surtout Bill le routier. Il comprend petit à petit qu'il est devenu un vampire et pendant un an il va traquer les responsables de sa métamorphose. Ce n'est que par un grand hasard qu'il retrouvera ses trois enfants et sa femme dans le restoroute qui sera témoin de meurtres tous plus barbares les uns que les autres. J'ai d'ailleurs trouvé ce personnage vraiment courageux puisqu'il combattra ses envies de se nourrir de son fils afin de le protéger et de mieux détruire les autres vampires, agissant tel un héros, chose qu'il n'avait jamais été de son vivant. C'est un personnage profondément humain que l'auteur nous présente malgré son côté vampire.
Il y a de nombreux personnages intéressants dans ce roman mais c'est Bill qui a le plus capté mon attention. Maintenant j'ai trouvé son fils Jon très courageux et plein de bonnes intentions malgré le danger qui les entoure. Doug fut aussi un personnage attachant dans le sens  où il est le nouveau compagnon de la femme de Bill et pourtant on comprendra très vite que c'est un homme bon et honnête et qu'il regrette le fait que Bill soit devenu un vampire.

En conclusion, ce roman est franchement jouissif. Il nous envoie dans un univers différent des vampires de maintenant. Dans ce roman ils sont mauvais, dangereux, fou et surtout laids, froids, cadavériques et sans aucune once d'humanité. Nul doute que je vais de ce pas chercher d'autres romans de Ray Garton car je reste persuadée qu'il a de bien belles histoires encore à me faire découvrir dont crucifax que je possède déjà!

A lire!
Ma note : 9/10

2 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout ce livre et je pense que la couverture m'aurait repoussée dans un rayon mais tu as réussi a me donner très envie de le lire!^^

    RépondreSupprimer
  2. je te le conseille si tu veux une autre vision des vampires que celles données dans twilight (beurk!)

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!