mercredi 12 octobre 2011

les annales du disque monde 4 :Mortimer de Terry Pratchett

Quatrième de couverture :
 
Mortimer court à travers champs, agitant les bras et criant comme une truie qu'on égorge.
” Il a du coeur” fait son père adossé contre un muret.
“Dame, c'est le reste qu'il lui manque”, répond l'oncle Hamesh.
Mais à la foire à l'embauche, la Mort le remarque et l'emporte sur son cheval Bigadin. Il faut la comprendre : elle a décidé de faire la vie; avec un bon commis, elle pourrait partager le travail quotidien, ce qui lui laisserait des loisirs.
Un grand destin attend donc Mortimer. Mais…est-ce bien raisonnable?
Un scénario qui décoiffe, une distribution prestigieuse et … peut-être… une apparition exceptionnelle de l'illustre Rincevent. 
 




Mon avis :
 
Ce quatrième tome de la série, permet de découvrir un personnage des plus énigmatiques : la Mort. oubliez la Mort ennuyeuse et sans coeur. Car dansMortimer, la Mort a même une fille et un majordome dans sa belle maison. Mais la mort est donc papa? C'est à dire qu'il a une compagne quelque part?Non, la Mort a juste recueilli une orpheline afin d'en apprendre davantage sur les humains.

Morty est un personnage attachant quoiqu'il n'en fasse qu'à sa tête lorsqu'il prend la place de la Mort. Au rendez-vous? Des mages déjantés, des assassinats, ses fanatiques religieux, le quatrième tome aura de quoi vous faire mourir de rire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!