samedi 15 octobre 2011

Le retour de Dracula de freda Warrington




Année d'édition: 1999
Editions : Le livre de Poche
Nombre de pages : 381 pages

Quatrième de couverture :
Sept ans après la mort du vampire Dracula, Mina et Jonathan Harker, accompagnés du professeur Van Helsing, retournent en Transylvanie pour s'assurer que la malédiction est bien levée. Ils y font la connaissance du professeur Kovacs et de sa nièce Elena. Cependant que Kovacs met Van Helsing sur la piste de la mystérieuse Scholomance, ou école des vampires, Mina, séduite par Elena, l'engage comme gouvernante et la ramène en Angleterre. Et c'est ainsi que l'ombre malfaisante du comte Dracula va de nouveau s'étendre, des sombres montagnes des Carpates aux brumes de l'abbaye de Carfax...
 
Mon avis :

Il y avait bien longtemps que j'avais découvert ce roman. Par curiosité, j'ai souhaité le relire pour pouvoir en faire une chronique et peut-être donner envie à d'autres personnes de découvrir la suite du célèbre Dracula de bram Stoker.

Tout d'abord le style de l'auteur est très ressemblant avec celui de Bram Stoker, le roman est toujours sous forme de lettres et journaux intimes pour ne pas gêner le lecteur et lui permettre de plus rapidement comprendre ce qu'il se passe dans cette suite non officielle. 

Freda parvient à recapturer le style propre à monsieur Stoker et si on ne voyait pas le nom de l'auteur, on aurait pu penser que les deux romans avaient pour auteur Stoker. 

De l'histoire, on se retrouve sept ans après les aventures dans le roman Dracula et Jonathan et Mina ont eu un enfant Quincey qui est très fragile et donc souvent malade. Nos héros semblent bien se porter mais on pourra remarquer qu'une ombre plâne au dessus de leur tête car tous n'ont pas oublié le combat qu'ils menèrent contre Dracula. 

De nombreuses fois d'ailleurs, les personnages vont repenser à Lucy ou aux autres personnages qui ont péri dans cette bataille mortelle. L'histoire est vraiment intéressante car Freda utilise la scholomance pour expliquer l'état de Dracula et surtout l'histoire des vampires. Elle fait même intervenir d'autres vampires qui cherchent à nuire à Dracula, non pour aider nos humains mais par profit et surtout pour remettre les choses en état. 
Alors au départ j'ai eu un peu de mal à me relancer dans cette lecture. Je pense que c'est aussi parce qu'en ce moment j'ai eu ma dose de vampire et je pense bien stopper un peu ce genre de lecture même si c'est un thème très utilisé en ce moment dans les romans que je possède. 
Une fois que je me suis rhabituée aux personnages, j'ai trouvé que l'auteur avec beaucoup de talents car elle a réussi à capturer l'essence même de chaque personnage de Stoker pour nous les refaire apparaître, sans qu'aucun n'ai changé! Un exploit!

Alors le style est très bon, l'histoire très intéressante et poussé dans un nouveau contexte pour donner une nouvelle occasion à Dracula de séduire Mina, même si il y a parfois quelques longueurs qui peuvent ennuyer le lecteur, car les personnages ont tendance à se répéter ou à noter des faits peu importants. Les personnages sont toujours fidèles à eux mêmes et n'ont absolument pas changé en sept ans, excepté peut-être qu'ils ont mûri et pour certains sont devenus sombres et malheureux.

Je conseille donc ce roman à ceux qui étaient amoureux du Dracula de Stoker, car Freda Warrington a su lui donner une suite sublime et cohérente!

Ma note : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!