samedi 15 octobre 2011

Le jeu de l'ombre de Sire Cédric

Année d'édition: 2011
Editions : Le pré aux clercs
Nombre de pages : 476 pages

Quatrième de couverture :
Mais que pouvait bien chercher Malko Swann cette nuit-là ? Une overdose d'adrénaline, la sensation ultime, le sentiment de liberté ?
Pourquoi roulait-il aussi vite en pleine nuit sur une route de campagne étroite et sinueuse jusqu'à faire une chute de trente mètres en bas du pont du Diable ?
Atteint d'un traumatisme inexplicable, le musicien est désormais incapable d'entendre la musique. Mais il ne s'agit que du début de sa déchéance. Dans l'ombre, quelqu'un l'observe... quelqu'un qui veut jouer avec lui. Un jeu au goût de sang... Il s'engage alors dans un combat désespéré.

 
 

Mon avis : 
 
C'était avec beaucoup de curiosité que je voulais découvrir Sire Cédric et son style qui semblait si particulier. Lorsque l'occasion s'est présentée je me suis jetée dessus pour savourer ce thriller si particulier. Un habile mélange d'enquête et de paranormal qui m'a vraiment conquise.
 
Car oui j'ai eu un vrai coup de coeur pour ce roman et cela me donne l'irrésistible envie de découvrir les autres romans de l'auteur, surtout s'ils sont dans la même veine. 
Le style de l'auteur y est pour beaucoup. Avec des mots simples, sans fioritures, l'auteur capte notre attention pour nous emmener dans un voyage vraiment déroutant, parsemé de fausses pistes pour nous faire tourner la tête. Plusieurs fois je me suis sentie hâpée par l'aventure que vit le personnage et par un désir de découvrir enfin la vérité. 
De l'histoire je l'ai trouvé très bien construite et l'auteur parvient à nous intriguer sans trop en dévoiler rapidement, rendant le dénouement stupéfiant sur fond de surnaturelle et de troubles psychologiques, car la frontière entre les deux est bien mince dans le roman que nous offre Sire Cédic et à plusieurs reprises j'ai pensé qu'au fond ce thriller n'était basé que sur les troubles psychologiques d'un drogué qui au final fut plus atteint qu'on le dit par son accident. 
 
Des personnages j'ai beaucoup apprécié le "héros". Malko est un être méprisable pour ce qu'il fait subir aux femmes et pourtant on l'apprécie tout de même. Il n'hésite pas à marcher sur les pieds des autres et surtout des femmes pour obtenir un peu de bon temps, ne se souciant pas du mal qu'il cause et surtout ne remarquant pas que les gens qui l'entourent sont malheureux. 
 
J'ai aussi beaucoup apprécié Jack malgré son côté effacé et distant vis à vis des événements étranges qui vont se présenter à notre protagoniste principal. 
Des policiers on peut aussi dire qu'ils sont tous crédibles et travaillés et suivre l'enquête avec eux est très enrichissant puisque cela permet de faire en sorte que peu de choses sont dévoilés pour ne pas gâcher l'effet de surprise final.
 
En bref j'ai trouvé que l'auteur parvient grâce à une galerie de personnages intéressants et détestables pour certains à nous offrir un excellent thriller sur fond d'événements surnaturels pour notre plus grand plaisir et je recommande vivement ce roman pour toutes ces choses ainsi que pour la couverture qui est très esthétique à mon sens.
Merci aux éditions le pré aux clercs pour ce partenariat qui m'a enfin permis de découvrir un auteur dont j'entendais parler depuis des mois et que je n'avais pas encore eu l'occasion de lire. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!