samedi 15 octobre 2011

Le Dernier jardin, tome 1 : Éphémère de Lauren DeStefano



Année d'édition: 2011
Editions : Castelmore
Nombre de pages : 350

Quatrième de couverture :
Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?
Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L'humanité a cru voir son avenir assuré...jusqu'au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l'espèce.
Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l'amour sincère de son mari et la confiance qui s'instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n'a qu'une idée en tête : s'enfuir de cet endroit.


  
Pourquoi ai-je choisi ce roman?
J'ai choisi ce roman par curiosité après avoir lu de nombreux avis positifs. L'histoire me semblait intéressante et la couverture est très belle.

Mes premières impressions?
Dès le début j'ai senti le côté dramatique du roman. Le style de l'auteur m'a fait découvrir une héroïne attachante pour qui j'ai ressenti beaucoup de compassion. J'ai aimé la rapidité avec laquelle l'auteur nous fait entrer dans un huis clos époustouflant où nos héroïne sont enfermée auprès d'un homme qui devient malgré certaines leur époux.

mon avis:
Le style de l'auteur m'a subjuguée. Son style est limpide, léger, fluide et nous permet de ressentir toutes les émotions de nos héroïnes qui vivent une situation difficile. Les dialogues sont empreints d'un arrière goût amère surtout lorsqu'il s'agit de Rhine. J'ai eu par moment l'impression d'étouffer avec les personnages dans cet enfermement agaçant. L'auteur a su créer une atmosphère vraiment oppressante et très malsaine avec le sujet principal : la polygamie. De plus j'ai eu l'impression que la mort guettait à chaque page puisque chaque personnage sait qu'il va bientôt mourrir et franchement cela m'a donné davantage envie de poursuivre ma lecture.

Concernant l'intrigue donc, j'ai franchement adoré! C'est une dystopie plutôt malsaine que nous offre l'auteur. On découvre une maladie qui tue les Hommes et les femmes à l'âge de vingt cinq ans, on découvre des personnes qui n'hésitent pas à kidnapper et à tuer dans l'optique de trouver un remède à cette étrange maladie. On hésite pas non plus à engrosser de pauvres jeunes filles de treize ans, espérant qu'elles donneront naissances à des enfants qui n'ont pas l'étrange maladie.
J'ai vraiment trouvé que l'histoire était matûre et très sombre. Enfermer trois jeunes filles dans une grande propriété avec pour seul but d'épouser un homme et de lui donner une descendance afin de trouver un remède à une maladie cela a quelque chose de très dérangeant, et c'est ce que j'ai vraiment apprécié.

J'ai vaiment trouvé tellement de choses sublimes dans ce roman que trop en dévoiler ne serait pas une bonne idée pour les potentiels lecteurs de ce bijoux.

Les personnages contribuent grandement à faire de ce roman un bijoux. Rhine est attachante, loyale et surtout elle respire le besoin de liberté et surtout le besoin de retrouver son jumeau. C'est une héroïne courageuse sans trop en faire, une jeune fille qui refuse son sort et va tenter de retrouver sa liberté même si celle-ci a un coût. Je ne sais pas par où commencer pour faire l'éloge de ce personnage qui va en voir de toutes les couleurs mais j'ai réellement admiré sa force de caractère.
J'ai aussi adoré Linden. Ce personnage plutôt torturé et affectueux qui ne cherche qu'à vivre sa vie comme il l'entend tandis que son père le manipule à ses dépens.


Au final ce fut un bijoux que j'eus entre les mains. Il ne fut pas loin du coup de coeur mais certains personnages m'ont un peu dérangé comme Cecily qui accepte trop vite sa condition de jeune soeur épouse. Mais je ne cacherais pas à quel point ce roman m' a chamboulé et j'ai hâte de découvrir la suite lors de sa sortie.
Je vous le recommande vivement!


Ma note : 9/10

1 commentaire:

  1. Si il bénéficie d'un ton sombre, alors ça m'intéresse. Je n'aime pas quand tout est trop facile ou lorsque les auteurs font passer leurs personnages par des évènements dramatiques, voire tragiques, mais qu'ils sont traités avec légèreté ou balayés d'un revers de la main.
    Ton avis suscite donc mon intérêt pour ce roman!

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!