samedi 15 octobre 2011

Hush tome 1 : hush hush de Becca Fitzpatrick

Année d'édition: 2011
Editions : Pocket
Nombre de pages : 382 pages

Quatrième de couverture:


L'amour ne faisait pas partie des plans de Nora Grey. Elle n'avait jamais été particulièrement attirée par les garçons de son école, même si sa meilleure amie, Vee, faisait tout pour ça. Mais ça, c'était avant l'arrivée de Patch.

Avec son sourire et ses yeux qui semblent voir à l'intérieur d'elle-même, Nora est attirée vers lui malgré elle. Mais après une série de rencontres effrayantes, Nora ne sait plus en qui avoir confiance. Patch apparaît partout où elle est et semble en savoir plus sur elle que ses meilleurs amis. Elle ne sait trop si elle doit lui tomber dans les bras ou s'enfuir. Et quand elle décide de chercher des réponses, elle entrevoit une vérité plus troublante encore.

Mon avis :
 
Je n'avais pas du tout été emballé par Twilight, c'est un fait. Ainsi lorsque j'ai lu que ce roman ressemblait un peu à Twilight j'ai décidé de ne pas le découvrir. Pourtant je suis tombée sur de nombreuses critiques qui confirmaient que Hush Hush n'avait rien à voir avec Twilight. Alors enfin je sautai le pas pour découvrir ce roman que tout le monde s'arrache.
Dès le début j'ai été captivée par le style de l'auteur qui se montre plutôt mature et surtout très fluide. Pour dire j'ai dévoré ce roman en une après midi, refusant de le poser sans l'avoir terminé. Un point plutôt positif donc. 
Petit à petit je me suis laissée entrainer par l'histoire et par les personnages qui sont très humains et crédibles. Un roman avec des anges déchus c'est un peu une première pour moi et surtout une histoire d'amour qui plus est. J'ai beaucoup aimé le côté fantastique de ce roman avec des créatures qui nous captivent et dont nous ne connaissons que peu de choses, excepté ce qu'on peut lire dans la mythologie. Cependant l'auteur a su utilisé ces créatures enchanteresses d'une manière plutôt nouvelle pour nous offrir un cocktail détonnant d'anges déchus et d'anges gardiens avec en prime des personnages qui sont mi-ange mi-humain. 
J'ignore si c'est réellement innovant mais je n'avais encore jamais lu de roman qui exploitait de cette manière les anges alors pour moi c'est un autre point positif et intéressant. 
J'avais un peu peur que l'histoire d'amour du roman se montre mielleuse et niaise, mais pas du tout, au contraire. J'ai trouvé que cette partie de l'histoire était certe beaucoup exploitée tout en ne tombant pas dans le roman à l'eau de rose. Les personnages ont des relations plutôt étranges et troublantes, passant de la haine à l'amour avec de nombreux événements et quiproquos qui nous font tomber dans un suspense bien calculé par l'auteur.
Bien sur très vite je me suis rendue compte où voulait en venir Becca Fitzpatrick concernant le sort qu'elle réservait à ses personnages mais le final m'a vraiment plu parce qu'il est très bien pensé. On reste dans un environnement d'adolescent mais avec des comportements très adultes. L'héroïne par exemple a un comportement humain et cohérent et surtout elle ne se laisse pas dès le départ submerger par ses sentiments, soucieuse de comprendre ce qu'il se passe avant de tomber dans les bras du "beau gosse" de l'histoire. 
Alors au final, j'ai beaucoup apprécié ce roman pour l'histoire d'une part très mature et avec un vrai fil conducteur et les personnages qui sont tous charismatiques et humains. On peut très vite s'identifier aux différents personnages et dans l'ensemble on réagirait plus ou moins comme eux.
Je remercie le forum Livraddict et les éditions Pocket pour ce partenariat qui m'a permis de découvrir un roman dont j'irais dévorer la suite dans souci.
http://uppix.net/5/b/7/a2b7db1cd2a3b5fe5961df9892db0.jpg

1 commentaire:

  1. J'avais effectivement bien aimé la relation entre les deux protagonistes principaux. Par contre, l'intrigue en elle-même n'a rien de captivant, je trouve. C'est justement l'alchimie entre Nora et Patch qui donne envie de connaître la suite.

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!