mercredi 12 octobre 2011

Gor tome 1 : le tarnier de Gor de John Norman

Quatrième de couverture :
 
Un homme, Tarl Cabot, est transporté sur Gor, planète soeur de la Terre de l'autre côté du Soleil. Sur cette planète où la technologie est interdite par les prêtres-rois, s'est instauré un système de castes. Les guerriers font partie de la plus haute et les femmes esclaves de la plus basse. Tarl Cabot, après être devenu guerrier et maitre d'un Tarn, énorme faucon qui sert de monture à certains guerriers, aura bien du mal à contrôler sa destinée, sa force et son esprit chevaleresque le poussant à lutter pour d'autres que lui-même...
 





Mon avis :
 
L'histoire ravira surtout les fans de Conan. En effet dans ce roman, on y trouvera point d'intrigue complexe mais un homme qui se bat pour son village et sa survie. Cet homme, Tarl vient de notre monde. Professeur, il se retrouvera amené contre son gré sur Gor, une planète où il retrouvera son père disparu des années auparavant. Le monde dans lequel il évolue est assez proche du notre de bien des manière. Il y existe des classes sociales différentes, des politiques propres à chaque Ubar de chaque ville. ( Ubar = dirigeant ).

On suivra donc l'apprentissage du héros aux armes, à la langue parlée sur Gor et aux différentes moeurs ainsi que le code du guerrier. On regrettera néanmoins certaines explications brouillons qui laissent le lecteur perplexe ainsi que la rapidité de certains combats ( excepté la grande bataille ).

A tous les féministes je déconseille de lire ce roman où les femmes sont réduites à l'état d'esclave voire d'objets. Elles sont totallement soumises. Il leur est défendu de parler sans en avoir eu l'autorisation par leur maitre, et sont pour la plupart, marquées au fer ou par un collier de soumission. Elles feront également penser aux prostitués notemment lorsqu'elles vendent leurs charmes afin d'être achetée par un riche maître. Scandalisé au début tout comme Tarl, cela devient pourtant vite banale et commun de les voir ainsi. Il restera néanmoins une exception avec Talena, fille de Marlenus, l'Ubar de Ar. Elle n'aura de cesse de malmener notre héros rendant leurs sentiments très confus.

C'est donc l'histoire de Tarl, un homme malmené par une civilisation qu'il ne connait pas et un destin qu'il ne comprend pas et n'a donc pas choisi.

Personnellement j'ai eu du mal à me lancer pleinement dans la lecture au début. L'histoire est rapide et passe sous silence de nombreux points importants de l'apprentissage du héros. Mais petit à petit, on se laisse entrainer avec lui dans cette aventure légèrement macho et hors du commun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!