mercredi 12 octobre 2011

Fantasma de Thomas F.Monteleone

Quatrième de couverture :
 
Le cadavre était presque réduit à l'état de squelette. Sur quelques lambeaux de chair verdâtre rampaient encore une multitude de choses voraces, grouillement informe de gélatine visqueuse, agitée de convulsions obscènes. Soudain les « choses » parurent remarquer la présence de Whitney, l'exterminateur de rats, et son hurlement de terreur et d'agonie résonna longuement dans les couloirs déserts du métro.

De Whitney, on ne retrouva que quelques os bien blancs, bien propres. De Jeff, le surveillant des égoûts, et de Sam, le vieux poivrot, pas davantage.

Et l'inspecteur Corvino, chargé de l'affaire, soupçonne que ces meurtres inexplicables ne font que commencer. Comme si, en creusant ces tunnels immondes dans les entrailles de la terre, l'homme l'avait violée et devait dès lors payer pour ce crime.
 
 
Mon avis :
 
j'avoue avoir moins accroché ce roman par rapport à lyrica.
L'histoire est beaucoup plus compliqué,plus sordides. Cependant j'avoue que certains passages sont régalants pour ce qui est de l'horreur que le texte raconte. je conseillerais néanmoins plutôt lyrica comme première lecture de cet auteur plutôt que fantasma.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!