mardi 11 octobre 2011

Cure fatale de Robin Cook

Année d'édition : 2009
Edition : Le livre de poche
Nombre de pages : 510 pages
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Bartlet est une charmante petite ville américaine. Pourtant, David et Angela Wilson, deux jeunes médecins plein d'espoir et de confiance dans la science, vont bien vite regretter de s'y être installés. Ils commencent par découvrir que, plus qu'ailleurs, mieux vaut y être riche et en bonne santé que pauvre et malade : on réprimande les médecins prescrivant des actes jugés onéreux et les remboursements sont plus qu'aléatoires. Plus grave : les malades de David commencent à mourir un peu trop rapidement et le cadavre de l'ancien directeur de l'hôpital ne trouve rien de mieux à faire que de réapparaître dans la cave des Wilson. Très vite, David et Angela sont eux-mêmes menacés...
Mon avis

Voilà un roman vraiment entraînant. Non seulement le rythme de l'auteur est haletant mais en plus il nous plonge dans la dure réalité. Car ici tout ce que l'auteur nous raconte est possible. Rien de surnaturel, rien d'idiot, rien d'impossible, mais une série d'évènements troublants car réaliste et surtout possible à notre époque.

Les personnages sont aussi très attachants surtout la petite Nikki qui malgré sa maladie, ne se laisse pas abattre. Quand aux parents, je pense que la majorité des gens agiraient comme eux, du moins pas les trouillards. Car au fur et à mesure leur vie idyllique dans une ville paradisiaque va se révéler être leur pire cauchemar. Ils ne luttent pas contre une seule personne mais contre tout un village et je n'aimerais pas être à leur place, quoique..

En bref, le rythme est soutenu tout le long de ce roman et on ne s'ennuie pas une seule ligne. A lire pour les amateurs du genre et même pour les autres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!