mercredi 12 octobre 2011

Apparition de Graham Masterton


Quatrième de couverture :
 
Chargé de restaurer une vieille demeure victorienne, David Williams y est confronté à d'étranges phénomènes : bruits mystérieux, lueurs inexplicables et surtout la présence de Brown Jenkin, un rat d'une taille monstrueuse qui rôde dans le grenier. Il apprend bientôt que la maison était au siècle dernier un orphelinat, et que tous les enfants y sont morts en l'espace de deux semaines. Epidémie? Ou bien les petits pensionnaires ont-ils été enlevés et tués au cours d'un rituel abominable? Explorant le grenier, il découvre que celui-ci est en fait une porte sur le temps, qui permet de revenir en 1886, date à laquelle les Grands Anciens firent une première tentative pour reprendre le contrôle de notre planète. Une seconde offensive se prépare.
 



Mon avis :
 
Et après on se demande pourquoi j'aime tant cet auteur. Une fois de plus son roman m'a complètement charmé et captivé! Le style de l'auteur est toujours aussi bon, les détails qu'il n'hésite pas à nous fournir sont toujours aussi plaisant. Cette fois-ci pourtant l'histoire est un peu plus cruel que les précédentes. L'auteur n'hésite pas à nous expliquer comment les orphelins ont finis avec moult détails. L'histoire commence le plus simplement du monde avec un homme et son fils qui doivent restaurer une vieille maison plutôt lugubre. Lugubre? A cause de son cimetière en piteux état? A cause de la forme du toit? Ou bien à cause de ses lumières et bruits étranges qu'on entend la nuit? Tous les ingrédients d'une belle maison hantée nous attend ici, sauf que c'est bien autre chose! Les personnages sont très intéressant, qu'il s'agisse de David, de son fils Danny ou de Liz cette jeune femme qu'ils vont héberger pendant tout le roman, à leurs risques et périls!
Et que dire des personnages secondaire comme Brown Jenkins le rat monstrueux?Tout simplement qu'il est horrible et qu'au final il joue un rôle très important pour le roman. Sans lui et ses grattements, jamais David n'aurait pu se douter de ce qu'il se passe dans la maison. 
Sur fond de maison hantés, de scènes sexuelles comme seul Graham sait les écrire, et de passages gores, ce roman est vraiment très bon!

2 commentaires:

  1. RRaaaaah! trop contente d'avoir trouvé une lectrice qui adore Grahaminou!! XD Je ne connais pas ce livre mais dammit, j'ai très envie de le lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui je suis une grande amatrice des anciens auteurs d'horreur ^^ (masterton, king, barker, herbert, koontz...)

      Supprimer

Laisser une trace!