vendredi 14 octobre 2011

Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll

Nombre de Page : 152
Editions : Le livre de poche
 
Quatrième de couverture :
 
 Quand le Lapin sortit une montre de son gousset, la regarda et reprit sa course, Alice se leva d'un bond car, en un éclair, elle réalisa qu'elle n'avait jamais vu un lapin avec un gousset et une montre à en sortir. Dévorée de curiosité, elle le suivit à travers champs, et eut juste le temps de le voir s'engouffrer dans un vaste terrier sous la haie. " Pourquoi Alice s'étonnerait-elle alors de rencontrer chemin faisant une Reine de Cœur, un Griffon, un Chapelier, un Lièvre de Mars ou de prendre le thé chez les fous ? C'est au pays des merveilles que l'a entraînée le lapin blanc, un pays où elle ne cesse de changer de taille, et où tout peut arriver. Un pays que Lewis Carroll met en scène avec une rigueur impeccable dans la loufoquerie. Loin de la mièvrerie du conte enfantin, cette nouvelle traduction restitue au texte anglais toute sa verdeur mathématique.
 
 
Mon avis :
 
Je n'avais jamais eu l'occasion de lire ce conte culte! Et lorsque je l'ai eu entre les mains, j'ai de suite mis mes lectures actuelles de côté pour me jeter sur ce roman plutôt court et dont je voulais découvrir l'univers autrement que via Walt Disney. 
Je pense que j'ai bien fait parce que j'ai découvert un roman complètement loufoque où la folie s'empare de chacun des personnages!
On y retrouve les principaux événements qu'on repris Walt Disney mais il y en a tellement bien d 'autres qui sont tout aussi géniaux! Par exemple la duchesse et son bébé cochon! Je ne me souvenais absolument pas d'eux dans le dessin animé, aussi je pense qu'ils ont été mis de côté! J'aime beaucoup le caractère d'Alice qui n'hésite pas à contrarier tout le monde juste parce qu'elle parle trop! 
D'ailleurs plusieurs personnages vont lui demander à plusieurs reprises de se taire et c'est franchement bien drôle! Des personnages loufoques et fou à lier il y en a une tribu dans ce roman : le chat, le chapelier fou, le loir, le lièvre de Mars, la duchesse, la cuisinière de la duchesse qui lui jete une casserole ou une poële à un moment! La reine et le roi sont aussi complètement fou puisqu'ils ne pensent qu'à une chose bien connu : couper des têtes!
Il m'a fallu une petite heure et demi pour lire ce roman tant je me suis sentie happée par les évènements! Le chapelier a toujours fait partie de mes personnages favoris ainsi que la chenille et son narguilé. J'ai été vraiment ravie de les retrouver dans ce roman et de profiter davantage de ces personnages même si la chenille disparaît bien vite, hélas.
Alice m'a tantôt charmée tantôt agacée. Elle se montre parfois un poil stupide et niaise et on aurait envie de la recadrer légèrement xD.
Maintenant il y a une chose que je n'ai pas aimé dans ce roman : ce sont toutes les petites comptines et chansons. j'ai trouvé ça fastidieux à lire et à comprendre, dans le sens où cela n'avait quasiment jamais de sens! 
La fin est elle aussi un peu brutale puisque soudainement Alice se réveille et le roman se termine.
Bref une lecture tout de même bien agréable que je suis contente d'avoir faite!

2 commentaires:

  1. J'ai moi aussi acheté ce livre pour voir quelles différences peu avoir un livre original et une reprise moderne et j'ai beaucoup aimé. La duchesse m'a énormément fait rire avec son cochon :) Je n'ai pas non plus compris toutes les comptines et c'est vrai que c'est un peu dommage :s

    RépondreSupprimer
  2. ah la duchesse! elle est tellement à l'ouest! Un conte très étrange et pas toujours facile à comprendre mais qui nous transporte dans un monde bien à lui!

    RépondreSupprimer

Laisser une trace!