mardi 3 février 2015

Lucika Lucika tome 6 de Yoshitoshi Abe

Année d'édition : 2014
Edition : Editions Ki-oon
Nombre de pages : 240
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :

Lucika est folle, complètement folle, comme tous les enfants le sont un peu : infiniment curieuse, jamais à court d’idées saugrenues, prête à regarder le monde au travers d’un prisme déformant d’une fraîcheur extraordinaire, elle déclenche des catastrophes à répétition autour d’elle. Découvrez la guerre farouche qui l’oppose à l’armée d’invasion des + de son cahier de mathématiques, sa manière très personnelle d’interpréter la fin d’un rouleau de papier toilette, ou son émouvante commande au père Noël !Vous ne risquez pas d’oublier Lucika de sitôt : source inépuisable de fous rires assurés, l’univers décalé et absurde de cette gamine provoque une immédiate et irrépressible retombée en enfance.

Mon avis :


Lucika continue de se poser des questions sur ce qui l'entoure. Un simple objet lui permet de développer une imagination débordante et aucun membre de sa famille ne parvient à comprendre l'ampleur des idées qu'a la petite fille. 

Lucika Lucika est une série étonnante et qui chaque fois permet de passer un moment magique dans la tête de cette toute petite fille qui voit en chaque chose plus que les apparences. Ainsi, lorsque son frère lui explique que les raviolis poussent dans un arbre, la petite fille s'imagine mille et une choses et, lorsqu'elle pense que manger un bébé ravioli c'est l'enlever à sa famille, Lucika en est toute émue et finit par aller pleurer auprès de son frère. Comme bien souvent, il finit par capituler et avoue qu'il lui a menti. 

C'est un manga poétique et empreint de philosophie que nous propose l'auteur et chaque chapitre évoque beaucoup pour la petite fille. Mais le plus déroutant, c'est qu'il peut nous arriver de nous mettre à sa place et de comprendre sa réaction (L'araignée dans les raisins par exemple. Je confirme que j'aurais moi-même du mal à en remanger après avoir trouvé une araignée cachée dedans ! ) ! 

En tout cas visuellement, cela reste toujours aussi agréable et beau et de garder de la couleur tout au long du tome permet vraiment de comprendre que Lucika Lucika c'est une bouffée d'air frais. Une enfant gentille, juste un peu naïve et à l'imagination débordante qui voit des choses que même les adultes ignorent. Une belle leçon ! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!