dimanche 9 mars 2014

Hanayamata tome 1 de Hamayumiba Sô

Année d'édition : 2013
Edition : Doki-doki
Nombre de pages : 192
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :

Pour mieux supporter sa vie tristement banale, Naru Sekiya, 14 ans, aime rêver à des mondes imaginaires. Jusqu’au soir où elle croise une jeune fille si gracieuse qu’elle semble flotter dans les airs... Serait-ce une fée ? Naru vient tout simplement de rencontrer sa nouvelle camarade de classe Hana. Extravertie, enjouée, spontanée, elle est à l’opposé de Naru... et elle va changer sa vie en l’entraînant dans le monde extraordinaire de la danse traditionnelle japonaise, le Yosakoï !






Naru Sekiya, 14 ans, est une jeune fille tout ce qu'il y a de plus banale. Toujours perdue dans ses rêves pour tromper son quotidien qu'elle trouve ennuyeux, elle se plonge souvent dans des contes enchanteurs. Lorsqu'elle fait la rencontre d'Hana, une Américaine extravertie et excentrique, Naru se lie très vite d'amitié avec la jeune fille et décide d'apprendre à danser le Yosakoi pour lui permettre de devenir quelqu'un de différent.

Hanayamata est un premier tome qui avait tout pour plaire. Visuellement, il est très beau, les dessins sons très girly et les héroïnes vraiment mignonnes. La qualité du dessin est bien présente, mais c'est au niveau de l'histoire que je n'ai pas accroché autant que je l'aurais pensé. Déjà Naru est typique des héroïnes de Shojô. Timide et effacée, elle n'a aucune confiance en elle et ne vit des choses que par procuration grâce à ses multiples lectures. Si d'un côté elle est attachante, sa maladresse a tôt-fait d'agacer, puisque l'auteur joue un peu trop sur ce trait de caractère. Hana est son opposé : nerveuse, enjouée, vive, elle va très vite se coller à notre héroïne et réussir à l'engager dans son club de danse traditionnelle parce qu'elle sent en elle un certain potentiel.

Ce premier tome met l'accent sur la rencontre entre nos héroïnes et permet de découvrir qui est Naru. Elle n'évolue que peu au travers de ce premier tome, ces premiers pas dans la danse étant catastrophique ! Heureusement, Hana et sa folie permettent de ne pas trop s'ennuyer, même si j'ai trouvé que le sujet traité ici, la danse, n'est pas pour tous les lecteurs.

Ma note : 6/10


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!