samedi 1 juin 2013

Acquisitions Mai 2013


Encore un mois où je reçois pas mal de romans et ma PAL me fait la guerre !
Retour en image sur mes acquisitions de Mai avec le résumé des livres ^^




Elle posa la main sur la poignée du réfrigérateur, ouvrit la lourde porte. L’instant d’après, elle se rejetait vivement en arrière, tout à fait horrifiée.
— Je vous avais prévenue, fit gravement remarquer Joussin.
Il avança une chaise vers la jeune femme qui chancelait, puis ajouta:
— Ce n’est qu’un pied, un pied humain.

Gilbert Joussin vient de perdre sa mère. Comme il doit désormais trouver seule sa nourriture, il va lui falloir rencontrer des gens qui ne sont guère des plus recommandables et se livrer à des actes épouvantables qui ne sont pas dans ses habitudes. Mais comment faire autrement quand on est né cannibale ? Que veut cette nouvelle voisine qui lui saute au cou ? Et cette autre jolie femme paraissant le surveiller ? Et puis il y a ces bikers pourvoyeurs de chair humaine…


Alley accable de sarcasmes les filles qui rêvent de sortir avec des vampires, zombies et autres loups-garous. Elle, elle n’est pas comme ça. La preuve, elle sort avec l’irrésistible Doug, chanteur dans un groupe de rock. D’accord, elle ne le voit que le soir, d’accord, il boit un sirop bizarre toutes les quatre heures à cause d’une étrange maladie, mais qu’importe, elle est amoureuse. Lorsqu’elle découvre que c’est un zombie, elle est furieuse. Car sortir avec un garçon déjà mort pose de nombreux problèmes…
 
 
Laurel, fascinée, fixait les pâles choses avec de grands yeux. Elles étaient terriblement belles – trop belles pour l’exprimer en mots. Laurel se tourna de nouveau vers la glace, son regard sur les pétales voltigeant à côté de sa tête. Ils ressemblaient presque à des ailes. Dans ce récit extraordinaire de magie et d’intrigue, d’amour et de danger, toutes vos certitudes sur les fées seront transformées à jamais.
 
 
Séléné Savel entre en seconde à Darcourt, le lycée le plus snob de Paris. Elle y croise la route de Laszlo. Qui est ce garçon troublant qui apparaît dans ses cauchemars ? Pourquoi s’intéresse-t-il autant aux étranges tableaux peints par Iris, sa mère ? Six ans auparavant, celle-ci a disparu et Séléné est bien décidée à résoudre ce mystère qui la ronge depuis l’enfance. Mais certaines questions devraient à jamais rester sans réponse…
 
Orphelin, Titou est recueilli par son grand-père, solitaire et excentrique, porté sur le jeu et la bouteille, réfractaire à toutes les contraintes sociales, travail et impôts en premier lieu. Malgré quelques divergences de caractère - Titou a la passion des clôtures, Pépé Jake les déteste - le duo fonctionne bien, et mieux encore du jour où déboule Canadèche, canard boulimique hautement sympathique, qui devient leur inséparable compagnon. Trésor de malice et de tendresse, "L'Oiseau Canadèche" est un délicieux conte naturaliste moderne, brillant comme un coeur de canard.
 
Amy Redwing consacre sa vie à une association de protection des golden retriever maltraités. Parmi les amis des bêtes, elle est une légende, prenant des risques sans compter pour secourir des animaux martyrisés. Mais un tel dévouement inquiète ses proches. Pour Brian McCarthy, son soupirant envers qui elle garde une étrange distance, le comportement d’Amy est encore plus troublant, et cache, à ses yeux, un terrible secret. Personne n’est surpris d’apprendre que Amy a risqué sa vie pour sauver une chienne nommée Nickie, ni qu’elle l’a ramenée chez elle. Un lien particulier et inexplicable unit la jeune femme à l’animal. Même ses deux autres chiens, Fred et Ethel, reconnaissent chez Nickie une nature extraordinaire, l’aura d’un animal alpha. Mais la joie qu’apporte Nickie dans le foyer est rapidement assombrie par d’étranges incidents. Un inconnu la surveille. Une présence mystérieuse semble avoir élu domicile chez elle. Amy a bientôt la certitude qu’un grand danger se prépare…
 
 
Être damphire n est pas facile tous les jours. Surtout lorsque tout le monde vous voit comme un monstre. Mes parents veulent que je vive cachée pour me protéger. Trop têtue, j ai refusé. Cette période de ma vie est révolue. J ai quitté l Ariège pour étudier l histoire, ma grande passion, dans la plus prestigieuse université au Canada sans rien dire à personne. Mais voilà, en voulant fuir mon passé, les ennuis me sont tombés dessus à vitesse grand V. Là-bas, je suis tombée sur les seuls vampires qui travaillent pour Linus, le monstre qui est dans tous mes cauchemars. À côté de ça, une secte de vampire qui veut dominer le monde et me veut moi, au passage. Ajoutons une meute de loups et le compte est bon. Que demander de plus, peut-être vivre assez longtemps ? Ben là c est mal parti parce que je suis dans un sacré pétrin.
 
 
Steve Dark devrait être au fond du gouffre : la femme qu’il aimait est morte par sa faute, massacrée par le même psychopathe qui a tué ses parents adoptifs.

Mais Dark n’est pas un homme ordinaire. C’est un chasseur, capable de se glisser dans la peau des tueurs les plus aguerris et d’infiltrer leurs pensées meurtrières pour mieux les traquer. Loin de baisser les bras, il se sent désormais investi d’une mission qui n’est pas limitée par les règles de la police et qu’il ne soumet à aucune autorité, qu’elle soit gouvernementale ou morale. Une mission qui, il l’espère, lui permettra enfin de restaurer la justice.
 
 
Wastburg, une cité acculée entre deux royaumes, comme un bout de bidoche solidement coincé entre deux chicots douteux. Une gloire fanée qui attend un retour de printemps qui ne viendra jamais. Dans ses rues crapoteuses, les membres de la Garde battent le pavé. Simple gardoche en train de coincer la bulle, prévôt faisant la tournée des grands ducs à l’œil ou bien échevin embourbé dans les politicailleries, la loi leur colle aux doigts comme une confiture tenace. La Garde finit toujours par mettre le groin dans tous les coups foireux de la cité. Et justement, quelqu'un à Wastburg est en train de tricoter un joli tracassin taillé sur mesure. Et toute la ville attend en se demandant au nez de qui ça va péter.
 
Washington, juin 1865.
Tandis qu’une paix fragile s’installe dans le pays à la suite de la guerre de Sécession, Cameron Campbell a le cœur empli d’amertume. Bien sûr, sans cette guerre, elle n’aurait pas épousé le capitaine Jackson Logan, l’homme dont elle est amoureuse depuis toujours. Mais elle serait encore à Elmwood, le domaine auquel elle est passionnément attachée. Aussi n’a-t-elle plus qu’un désir depuis que les combats ont cessé : retourner dans le Mississippi et donner naissance chez elle, sur la terre de ses ancêtres, à l’enfant qu’elle porte. Un projet que Jackson condamne violemment : selon lui, Elmwood est en ruines et le Sud rongé par la misère et les rancœurs. Pourtant rien n’y fait : Cameron, furieuse de se voir dicter sa conduite par un époux éternellement absent, demeure déterminée à suivre son instinct. Alors, quand Jackson se rend à Baltimore pour une énième mission, elle s’empresse de prendre la fuite, au mépris du danger…
 
Invitée à son quatrième mariage de l’année… et toujours pas l’ombre d’un cavalier pour l’accompagner ! Autant dire un cauchemar pour Grace, qui s’imagine déjà les regards apitoyés de sa famille, atterrée de la savoir toujours célibataire après une rupture amoureuse particulièrement mouvementée. Aussi Grace ne voit-elle qu’une solution pour rassurer ses parents et ses sœurs, épouvantés à l’idée qu’elle ne termine sa vie auprès de son chien Angus et de son meilleur ami gay : s’inventer un petit ami. Mais attention, le nec plus ultra des petits amis ! Riche, brillant, drôle, volontaire mais attentionné, solide mais capable d’être tendre. Cerise sur le gâteau : cet homme parfait sera littéralement fou d’elle. Bref, un innocent mensonge, pour rassurer tout le monde… Mais voilà que dès le lendemain, Grace fait la connaissance de son nouveau voisin, Callahan O’Shea. Un regard brûlant, un corps viril : cet homme a tout pour faire naître dans son esprit les fantasmes les plus torrides. Un seul détail cloche : tout juste sorti de prison, le beau Callahan est absolument infréquentable. Surtout aux yeux de la famille de Grace, qui n’attend qu’une chose : qu’elle leur présente son fiancé parfait… surgi tout droit de son imagination.
 
Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…
 
Sur la rive d’un lac gelé, Carl s’éveille alors que des pompiers emportent le corps sans vie de son frère et mettent en lieu sûr une jeune fille tremblante et glacée. Que s’est-il passé dans l’eau ? Il l’ignore. Sa seule certitude est que cette adolescente est liée à la mort de son frère, et qu’il doit absolument la rencontrer pour faire la lumière sur cette tragédie. Elle est son seul espoir de retrouver la mémoire. Ensemble, ces adolescents devront percer le sombre secret qui les unit et les causes de ce drame. Mais n’est-il pas dangereux de vouloir la vérité à tout prix ? Quand les souvenirs refont surface, il est trop tard pour les enfouir à jamais.
 
La guerre. Les épidémies. En un mot : l’apocalypse. La surface de la terre est devenue inhabitable.

Les rares survivants se sont réfugiés dans le monde d’En-Dessous, à l’abri d’enclaves souterraines reliées par des tunnels. Trèfle a toujours connu la loi de l’enclave. Elle y a toujours obéi sans discuter.

Elle est devenue Chasseuse. Le rêve de sa vie. Avec Del, son coéquipier, elle se voit investie d’une nouvelle mission : protéger l’enclave de la menace constante des Monstres anthropophages qui errent En-Dessous. Mais si Trèfle est docile, elle n’est pas aveugle. Et le courage qu’elle mettait au service de la loi qui régit la vie dans son enclave va l’entraîner à se rebeller. Car au nom de cette loi, les Anciens condamnent des innocents. Après le massacre d’une enclave voisine, Trèfle fait une découverte qui lui glace le sang : les Monstres sont devenus intelligents.

Pourtant, les Anciens ignorent ses avertissements. Pire, pour la faire taire, ils s’en prennent à l’un de ses amis. Trèfle n’y tient plus. Elle prend sa défense. Mais en se dénonçant pour un crime que personne n’a commis, elle est bannie avec Del. Cet exil vaut une condamnation à mort. Malgré cela, Del va lui apprendre que les mensonges des Anciens vont encore plus loin que ce qu’elle croyait, et que l’espoir brille peut-être au bout du tunnel…
 
Au sommaire :
1 - Une note de lavande (A Touch of Lavender)
2 - La Dame d'argent et le quadragénaire (Silver Lady and the Fortyish man)
3 - Coupure (Cut)
4 - Le cinquième chat écrasé(The Fifth Squashed Cat)
5 - Chats errants (Strays)
6 - Finis (Finis)
7 - Boîte à rythmes (Drum Machine)
8 - L'héritage (The inheritance)
9 - Viande pour chat (Cat's Meat)

Dans l’une de ces nouvelles, de riches Terrilvilliennes côtoient des vampires, des musiciens extraterrestres, des mendiants et des chats. Dans une autre, une femme, écrivain en herbe, gagne chichement sa vie dans une librairie et s’ennuie. Un jour, un homme entre dans le magasin et va bouleverser son existence. Son nom ? Merlin..
 
Le soleil ne se lève jamais sur l'Empire britannique "Keep Calm and Pray for Dawn !". La toujours sémillante reine Victoria règne sur l'Empire britannique. Un Empire où l'aristocratie se compose de loups-garous et de vampires, où les gobelins vivent sous terre et où les mères veillent à ne pas laisser leur progéniture traîner dans les rues une fois la nuit tombée. Un monde où appartenir à la noblesse signifie être infecté par la peste, où l'hystérie est l'affliction populaire du moment et où les sangsues sont considérées comme un mets raffiné.
Un monde, enfin, où la technologie côtoie la magie. Nous sommes en 2012, et la Pax Britannia est toujours d'actualité. Xandra Vardan, fille d'un vampire et d'une courtisane, est membre de l'élite de la Garde royale. Mais quand sa soeur est portée disparue aux environs de l'asile psychiatrique de Bedlam, elle tombe sur un secret qui pourrait renverser l'Empire et lui coûter la vie. Que se passe-t-il réellement derrière les murs de Bedlam ?
 
Comment réagiriez-vous si, au lieu de mourir, vous vous trouviez projeté dans le corps d'une jeune aristocrate du XVème siècle promise à Vlad Drakul ?

C'est ce qui arrive, de nos jours, à Eva, étudiante en littérature, qui est poussé dans une faille volcanique par le linguiste qu'elle voulait retrouver. Celui-ci, possédé par l'esprit d'un légat du pape de Drakul, n'a que ce moyen pour sauver les deux époques de l'Apocalypse.
Commence alors pour Eva une étrange quête qui doit la mener à comprendre pourquoi, au XXIème siècle, une étrange maladie ravage le monde et au XVème, de monstrueuses créatures surgissent au cœur du Danube.
Terrifiantes, bouleversantes, sans remords, les confessions d'une vieille dame très indigne.
À Little Tall, on attend toujours de savoir ce qui s'est passé le 20 juillet 1963, jour de l'éclipse et de la mort de Joe, le mari de Dolores. Mais aujourd'hui, la police s'intéresse surtout aux circonstances du décès de Vera Donovan, dont Dolores fut la dame de compagnie pendant des décennies...
 
 
Le monde civilisé ne disparaît pas dans un bruit de tonnerre ou un gémissement. Il finit sur un simple appel de votre portable. On se souviendra de ce qui est arrivé un bel après-midi de 1er octobre, comme de 'La Pulsation'. Un signal envoyé à tous les portables qui transformera leurs utilisateurs en quelque chose de... comment dire ?, pas tout à fait humain. Sauvage, meurtrier, d'une violence aveugle et déchaînée. Acte terroriste ? Canular cybernétique devenu incontrôlable ? Peu importe aux rescapés de cette attaque technologique. Ce qui leur importe avant tout, c'est de s'en sortir. Un groupe de 'Normaux' - c'est ainsi qu'ils se considèrent - se rassemblent alors sur le terrain de sport d'un lycée où, dans la clarté de la lune, les attend une chose monstrueusement terrifiante.
 
"L’homme était en train de me mordre. Pire encore, il était en train de voler mon sang. Alors que cette idée affreuse m’avait brutalement assommée, j’eus la sensation d’avoir été réduite au rang d’une brique de jus de raisin, dans laquelle on avait introduit une paille. Ma tête tournait. Je tremblais de plus en plus. J’avais l’impression que le supplice durait depuis des heures, quand enfin ses dents se retirèrent de mon cou ensanglanté.
— La réponse te satisfait-elle? susurra-t-il à mon oreille."
Lorsque Flore Smirs croisa son regard quelques secondes à peine, elle fut bien loin d’imaginer que cet étrange frisson qu’elle ressentit, n’était que le commencement…
 
Nouvelle-Courbevoie, XXIe siècle, Orlando a tout quitté : son devoir de super-héros et son XIVe siècle natal. Il vend maintenant des pizzas en banlieue parisienne et se persuade qu'il n'aura jamais à retourner dans ce Moyen-Age plein de maladies, de guerres et de gueuses…

Mais c'est sans compter sur ses anciens compagnons : les super-héros médiévaux, et
sur le retour de la Peste Noire…
 
 
« Quand Jonas arriva, je le rejoignis aussitôt courant vers lui comme si nous étions deux amoureux qui venaient enfin de se retrouver... Une fois arrivée à sa hauteur, je le giflai de toutes mes forces ce qui à mon plus grand regret neut aucun effet sur lui. Alors, je me mis à le pousser violemment, encore et encore, désespérant devant son immobilité, macharnant, essayant de le faire reculer. Mais chacun des coups que je lui assenai me faisait terriblement mal, cétait comme si jétais en train de taper contre un mur. Pourquoi ne las-tu pas laissé me prendre ? Pourquoi ? hurlai-je affligée. » La vie de Flore Smirs a radicalement changé depuis sa rencontre avec Russel, un vampire accro depuis le tout premier jour où il la vit. Pourtant, elle est maintenant déterminée à retrouver une vie normale et ce, même si le combat quelle mène semble perdu davance À moins que ?
 
 
 
D’un recueil à l’autre, Bernard Quiriny met en scène l’extraordinaire Pierre Gould, dandy bibliomane et provocateur par qui l’impossible devient possible. Cette fois-ci, Gould nous fait pénétrer dans sa bibliothèque. Une véritable caverne aux trésors remplies d’auteurs bizarres, de raretés improbables et de chefs-d’œuvre paradoxaux, classés par thèmes : des livres qui s’oublient irrésistiblement en cours de lecture, des livres qui en cachent d’autres dans leurs pages, des manuels de cuisine empoisonnée, des romans qu’on ne peut lire qu’en étant bien habillé et d’autres qui continuent de s’écrire après la mort de leur auteur… Le tout forme une collection unique au monde, et un hommage grandeur nature à la folie littéraire sous toutes ses formes. En guise de complément, deux séries de textes s’intercalent entre les séances de bibliophilie de Gould : une radiographie des folies de notre époque, dans le ton aimable et satirique d’un Marcel Aymé ; et un guide touristique de dix villes à travers le monde, de celle où le bruit n’existe pas à celle bâtie en miroir sur les deux rives d’un fleuve, dans l’esprit inventif et fantastique d’Italo Calvino.
 
Soit 23 romans de plus ce mois-ci ! Ma PAL est donc arrivée à 335 ! en ayant lu 13 romans ce mois-ci elle redescend donc à 322... Ca laisse à désirer !

12 commentaires:

  1. Des Stephen King :D
    Charley Davidson a été un bon coup de coeur pour moi <3
    Et J'ai embrassé un zombie me fait très envie ^^

    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui j'ai réussi à en trouver deux encore ! je suis ravie ! Pour charley Davidson les nombreux avis m'ont donné envie de le découvrir ^^

      bisous !

      Supprimer
  2. J'ai aussi acheté God save the queen en mai ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pourquoi connaissant tes lectures, ça ne m'étonne pas ^^
      J'espère aimer et que toi aussi tu aimeras ^^

      Supprimer
  3. Sacré festin en préparation ^^ Bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup ! J'ai hâte de lire certains d'entre eux !

      Supprimer
  4. J'aimerai me réincarner en ta boîte aux lettres *o*
    Ah ah, tu as deux livres avec le mot "clarté" !!!!
    Ca m'est arrivé aussi un mois avec deux livres "Les lumières de..." !

    Bon rangement, hein :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hihi pour clarté c'est normal c'est une série les deux tomes ^^
      ils sont presque tous déjà rangé là où j'ai pu car je manque de place !
      bisous Marly !

      Supprimer
  5. C'est ce qu'on appelle de la gourmandise littéraire ! Mais au moins celle-ci ne fait pas grossir hihihi... J'adore Koontz et King en particulier, bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Coshka ^^ je suis en effet une grande gourmande littéraire ! ^^

      Supprimer
  6. Tu as encore de la place chez toi pour tout mettre ? ^^

    Trop beau pour être vrai est un livre qui me plaît bien. Je suis très fleur bleue en ce moment. ^^
    Bonne lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non je n'ai plus de place xD j'ai du trouver un moyen pour tout ranger c'est le bazar !

      Supprimer

Laisser une trace!