mardi 11 octobre 2011

Yamato Nadeshiko Shichi Henge




Nombre épisodes : 25 épisodes
genre : comédie/shojo
langue: VOSTF

résumé : Une villa de rêve, aux frais de la princesse: l'offre est alléchante... Il suffira aux quatre adolescents qui la louent actuellement d'héberger Sunako, la nièce de la propriétaire, et d'en faire une lady avant le retour de sa tante. Simple... en apparence. En effet, la jeune Sunako se révèle être quelqu'un d'apparence plutôt négligée. Fascinée par le morbide et le gore , les gens doutent souvent de son appartenance à l'espèce humaine; elle a renié toute forme de beauté et de communication avec le reste du monde suite à une déception amoureuse. Hantée par les mots de celui qu'elle aimait ("Je déteste les filles laides..."), la beauté de ses congénères la révulse - elle dit être "éblouie" et ne pas supporter leur lumière(elle saiqne du nez a chaque fois qu'elle regarde une belle personne trop longtemps). En ignorant sa propre image, Sunako pense échapper à la comparaison avec les autres jeunes filles. Les quatre jeunes hommes - des bishônens extrêmement populaires et constamment assaillis par des groupies gloussantes - feront tout ce qui est en leur pouvoir pour transformer Sunako en véritable femme du monde. Et le challenge est grand.

Mon avis :

Bien que l'histoire soit déjà vue, l'histoire n'en demeure pas moins très intéressante.

Tout au long de 25 épisodes on va découvrir le monde de Sunako qui n'aime que le morbide et tout ce qui s'y rattache.
Quelquefois un peu mièvre toutefois à cause des quatre garçons et de leur copine qui viennent tour à tour aider à transformer Sunako en lady. Cependant le personnage de la fille laide demeure l'un de mes favoris dans les mangas. Elle est forte, courageuse, effrayante, morbide et en réalité très jolie.

Un peu déçue tout de même que ce ne soit pas plus morbide mais en même temps le scénario ne s'y prête pas vraiment.
Grosse déception également pour la fin. J'ai l'impression que ce n'est pas terminé et j'aimerais vraiment avoir le plaisir de regarder une seconde saison pour retrouver Sunako en pleine forme. La fin est d'ailleurs très ouverte pour montrer qu'au final Sunako ne peut pas changer et que peut-être elle y parviendra enfin.

Parmi les autres personnages j'aime assez Kyouhei qui est celui qui reste le plus direct avec Sunako. De belles batailles entre les deux d'ailleurs se promènent parmi les épisodes.

En bref un manga fort sympathique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser une trace!